ASVEL : positif à la COVID-19, Norris Cole joue 40 secondes face à Cholet puis quitte le match

Scénario surréaliste à la Meilleraie ce samedi. Déjà privée de Kevarrius Hayes, de Matthew Strazel et de T.J. Parker en raison de la COVID-19, l’ASVEL a débuté la rencontre avec Norris Cole comme meneur titulaire. Problème, le club et la LNB ont été informés pendant l’échauffement que Cole avait été lui aussi testé positif. Un test réalisé au lendemain de la défaite à Milan, comme le prévoit le protocole de l’EuroLeague, explique le club sur Twitter.

Le double champion NBA a tout de même enlacé Guerschon Yabusele, checké tous ses adversaires et disputé les 40 premières secondes de la rencontre avant de quitter définitivement les siens et de filer tout droit au vestiaire. Mais pourquoi avoir tout de même joué ledébut du match ? C’est le coach Frédéric Fauthoux, qui remplaçait T.J. Parker au poste de numéro un sur le banc, qui a livré la réponse en conférence de presse.

« Pendant l’échauffement, on a appris qu’il était positif et qu’il ne pouvait pas jouer. On a prévenu la LNB. Quand on l’a appris, je ne pouvais pas l’enlever puisqu’il était déjà inscrit dans le cinq majeur sur la feuille de match. Je ne fais que mon métier, je ne peux pas juger ce qu’il s’est passé. »

L’ASVEL a remporté une victoire importante sur le terrain de Cholet, mais le risque est désormais que d’autre cas positifs soient révélés dans les prochains jours, dans l’une ou l’autre équipe. Après les propos de Fauthoux, le commissaire de la LNB, Jacques Boué, n’a pas voulu s’exprimer. « Je ne souhaite rien commenter, appelez la Ligue… »

Une situation qui a eu le don d’ulcérer encore le maire de Cholet, Gilles Bourdouleix, qui s’est déjà fait remarquer pour ses prises de position radicales depuis la reprise de la saison.

À Cholet,

par

Qui a écrit ce papier ?

Gaëtan Delafolie

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires