Avant d’affronter l’ASVEL, l’Olympiakos écrase le Fenerbahçe

Crédit photo : EuroLeague

Adversaire de l'ASVEL ce jeudi, l'Olympiakos a concassé le leader de l'EuroLeague, le Fenerbahçe Istanbul, ce mardi soir.

Diminué, le leader de l’EuroLeague est tombé chez l’un de ses poursuivants. Mardi soir pour la 13e journée de la compétition, l’Olympiakos Le Pirée a battu le Fenerbahçe Istanbul dans les grandes largeurs (94-67). Moustapha Fall (11 points à 3/3 aux tirs et 5/5 aux lancers francs, 1 rebond, 2 passes décisives, 3 interceptions et 5 fautes provoquées pour 18 d’évaluation en 21 minutes) & co menaient déjà de 20 points à la fin du premier quart-temps (31-11). En pleine confiance, l’équipe de Geórgios Bartzókas était à +27 à la pause (58-31). Soit l’écart final. Avec 26 passes décisives et encore un grand Sasha Vezenkov (21 points à 9/12, 4 rebonds et 3 fautes provoquées pour 27 d’évaluation en 24 minutes), les Athéniens ont réalisé une véritable démonstration chez eux, avant de se rendre à Villeurbanne ce jeudi pour affronter l’ASVEL qui reste sur deux victoires de suite.

Le Real Madrid l’emporte à Munich

Au classement, le Fenerbahçe Istanbul (10 victoires et 3 défaites) reste toutefois en tête. L’AS Monaco (9 victoires et 3 défaites) pourrait revenir à sa hauteur en cas de victoire face au FC Barcelone (8 victoires et 4 défaites) ce mercredi soir. Derrière, l’Olympiakos Le Pirée suit au même titre que le Real Madrid (9 victoires et 4 défaites). Dans un match défensif, l’équipe de Fabien Causeur (2 points à 0/3 mais 1 rebond, 1 passe décisive et 6 fautes provoquées pour 6 d’évaluation en 16 minutes), Vincent Poirier (2 points à 1/1, 3 rebonds et 5 fautes en 10 minutes), Petr Cornelie (5 points à 2/5 et 4 rebonds en 16 minutes) et Guerschon Yabusele (8 points à 2/6, 7 rebonds et 4 fautes provoquées pour 15 d’évaluation en 23 minutes) a su durcir encore un peu plus le ton avec seulement 6 points encaissés sur les 6 dernière minutes 37.

Milan bon dernier

Plus loin au classement, l’Étoile Rouge de Belgrade (7 victoires et 6 défaites) poursuit sa remontée au classement depuis la nomination de Dusko Ivanovic. Cette fois, les Serbes ont battu le Zalgiris Kaunas 77 à 73. Valence reste devant l’ASVEL (5 victoires et 8 défaites) après sa sixième victoire, 94 à 91 face au Panathinaikos (également 6 victoires en 13 matches). Sur pied, le champion de France 2022 Chris Jones a cumulé 20 points et 6 passes décisives.

Enfin, Milan est bon dernier de l’EuroLeague avec 3 victoires en 13 rencontres. Face au Maccabi Tel-Aviv (7 victoires et 6 défaites), les joueurs d’Ettore Messina ont perdu leur neuvième match de suite en EuroLeague (71-77). Pourtant, l’équipe de Timothé Luwawu-Cabarrot (14 points à 5/12, 4 passes décisives et 3 fautes provoquées pour 8 d’évaluation en 28 minutes) menait 40 à 32 à la pause. Mais derrière, la défense lombarde s’est délitée (27 points encaissés dans le troisième quart-temps).

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires