Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Barcelone, le Panathinaïkos, le Fenerbahçe et l’Olympiakos en playoffs

EuroLeague - Barcelone, le Panathinaïkos, le Fenerbahçe et l'Olympiakos ont validé leur qualification en playoffs de l'EuroLeague, à l'instar de Monaco.
Barcelone, le Panathinaïkos, le Fenerbahçe et l’Olympiakos en playoffs

Moustapha Fall et l’Olympiakos sont encore en playoffs.

Crédit photo : EuroLeague

Le FC Barcelone, le Panathinaïkos, le Fenerbahçe et l’Olympiakos ont validé leur place en playoffs de l’EuroLeague 2024, comme l’AS Monaco (22 victoires et 11 défaites).

Avec un excellent Moses Wright (16 de ses 20 points dans le dernier quart-temps, 8 des 10 derniers points grecs), l’Olympiakos Le Pirée (21 victoires et 12 défaites) s’est imposée 89 à 86 chez l’Étoile Rouge de Belgrade. C’est la neuvième victoire sur les dix derniers matches d’EuroLeague pour l’équipe de Moustapha Fall (4 points à 2/4 aux tirs, 5 rebonds et 6 passes décisives pour 10 d’évaluation en 22 minutes). De son côté, le FC Barcelone (22 victoires et 11 défaites) a pu compter sur le 3-points décisif de Nico Laprovittola (15 points et 9 passes décisives) à 5,2 secondes de la fin contre le Maccabi Tel-Aviv (19 victoires et 14 défaites).

Pour se qualifier en playoffs, le Panathinaïkos (21 victoires et 11 défaites) et le Fenerbahçe (20 victoires et 12 défaites) n’ont pas eu à jouer ce jeudi soir. La défaite du Maccabi Tel-Aviv a suffit. Toutefois, ils voudront finir dans le Top 4 pour bénéficier de l’avantage du terrain. Le Panathinaïkos se déplace chez le Bayern Munich alors que le Fenerbahçe reçoit son voisin stambouliote de l’Anadolu Efes(15 victoires et 17 défaites). Ces derniers ont la pression pour le play-in après la victoire du Partizan Belgrade (15 victoires et 18 défaites) chez l’ALBA Berlin ce jeudi soir.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion