Cédric Heitz : « Ça ne plait pas trop aux joueurs d’être des serpillières ! »

Ce mercredi soir, Champagne Basket affronte Le Portel en match en retard de la première journée de Jeep ELITE. Pour la deuxième fois de suite, l’équipe de Cédric Heitz joue à l’extérieur. Après avoir pris une rouste à Orléans (99-79, 33 à 9 après un quart-temps), les Marnais espèrent répondre cette fois être dans le match tout le long. « Soit on montre qu’on est là, soit on continue à se faire marcher dessus », prévient le coach au micro de France Bleu Champagne-Ardenne. L’ancien coach de Fabrègues (NF3) n’y va pas de main morte dans son discours.

« Ça ne leur (aux joueurs) plait pas trop d’être une serpillière. Il y a un moment où la fierté de chacun doit montrer que ce statut doit évoluer. On doit être bien plus présents dans tous les secteurs de jeu. »

Avec trois défaites en trois matchs sur ce début de saison, le Champagne Basket ne veut pas compter deux victoires de retard sur un autre candidat au maintien. Ce serait le cas si défaite il y a chez l’ESSM ce mercredi soir… La pression est donc forte.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires