Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Céline Forte sort de son silence et promet « l’arrivée d’un partenariat international » au Limoges CSP

Betclic ÉLITE - 24 heures après la décision de la DNCCG de ne pas engager le Limoges CSP en LNB, la propriétaire Céline Forte a livré sa réaction à L'Équipe. Elle indique "tout mettre en œuvre pour éviter la rétrogradation".
Céline Forte sort de son silence et promet « l’arrivée d’un partenariat international » au Limoges CSP
Crédit photo : FIBA

Mutique depuis de longs mois, Céline Forte, propriétaire du Limoges CSP, est sortie de sa cure médiatique. Acculée de toutes parts depuis la décision de la DNCCG de rétrograder le Cercle Saint-Pierre dans les limbes du basket amateur, suppliée de vendre le club à Lionel Peluhet par les collectivités locales, la veuve de Frédéric Forte a transmis sa réaction via un texte écrit au journal L’Équipe.

Des propos qui ne sont, en réalité, qu’un développement légèrement plus poussé du communiqué de presse publié par le CSP. Céline Forte se dit ainsi « sidérée par l’audition devant la DNCCG » mais qu’elle s’est « portée garante des sommes à recevoir sur [son] patrimoine personnel ». La Normande évoque également deux offres de rachat refusées, dont celle de Lionel Peluhet, jugée crédible par le gendarme financier mais pas de nature à la convaincre. « Malgré mes nombreuses relances, il n’a jamais accepté de me présenter son projet à la fois sportif et économique pour le club. » De fait, elle indique avoir été séduite par une troisième proposition, via « l’entrée d’acteurs locaux au capital social du Limoges CSP, couplée à l’arrivée d’un partenariat international avec une entreprise possédant des sociétés aux quatre coins du monde sur les six prochaines années minimum ».

En affirmant « tout mettre en oeuvre pour éviter la rétrogradation », Céline Forte garantit tout faire pour que les fonds promis arrivent sur les comptes du club d’ici l’expiration du délai. Auquel cas tranchera-t-elle entre la proposition de Lionel Peluhet et l’autre offre. Une nouvelle promesse qui n’engage que ceux qui y croient vraiment…

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
rob_gordon
Je ne connais pas tous les éléments de cette triste affaire mais quand on regarde cela « de loin » il y a quand même un point qui n’est pas crédible ni sérieux : cela fait des mois que le sujet est sur la table et c’est après la décision de la DNCCG (et après de nombreuses auditions) que Mme FORTE dit qu’elle attend la preuve d’un virement mais qu’en même temps, elle n’a pas encore choisi le repreneur : elle va donc choisir le futur du club entre 3 projets (dont le dernier vient de sortir miraculeusement de son chapeau) alors que le club fait l’objet d’une décision de non inscription dans les championnats PRO, et tout cela dans le délai de 8 jours pour contester la décision de la DNCCG…. Soit on est dans l’amateurisme le plus complet, soit dans l’enfumage total, soit (et cela n’est que mon opinion personnelle) elle préfère couler le club plutôt que de permettre çà un repreneur d’auditer les comptes et de sortir les cadavres. Pour les vrais supporters du CSP, j’espère me tromper sur toute la ligne, et revoir le club sur les parquets….même si j’ai une pensée pour les clubs réglo comme Blois qui sont relégués en PRO B
Répondre
(6) J'aime
jeronimo
elle est capable de nous faire croire que les fonts vont arriver avec les martiens en soucoupe volante
Répondre
(1) J'aime
bb_41
mdr exellent
Répondre
(0) J'aime
jeildo
Elle est en train de tout nettoyer pour pas que certains/certaines finissent en taule.
Répondre
(1) J'aime
mick7142
Alors que !!!
Répondre
(0) J'aime
dams
Si ça se trouve, ce sont les investisseurs chinois de JP De Peretti qui ont enfin viré l'argent promis.
Répondre
(1) J'aime
elimouzi
et aller, après l'offre congo/chinoise/jenesaisquoi, une nouvelle offre, là elle l'a joue mode plus réaliste avec acteurs locaux et un groupe international mais bien sur pas de noms puisque tout çà reste du flan, reste 7 jours, faut broder... quant au fait que LPelhuet ne lui aurait pas parlé de l'aspect économique et sportif de son projet, ils ont parlé de quoi lors de leur entrevue??? et venant d'elle et de son silence total sur ses projets, c'est fort de café. Mr Pelhuet semble pourtant avoir été tout à fait clair avec le patron de la DNCCG, les élus de la ville qui eux sont convaincus que son projet tient la route, y a des choses bizarres, après quand on a pas envie de comprendre ou d'entendre...
Répondre
(0) J'aime
mick7142- Modifié
Céline, le public ne veut plus de toi, ni de ton gendre, tu n'as pas encore compris ? Cassez vous, merde......Vous les avez trop pris pour des "mickey"...
Répondre
(0) J'aime