Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Chalon : Un effectif à rebâtir à 100%, sans Rémy Delpon ?

Betclic ELITE - De retour en Betclic ÉLITE en 2023, l'Elan Chalon s'apprête à vivre un été mouvementé. Seul le coach Savo Vucevic pourrait rester alors que les trois joueurs sous contrat sont dans l'incertitude et que le directeur général Rémy Delpon est en partance pour Antibes.
Chalon : Un effectif à rebâtir à 100%, sans Rémy Delpon ?

Rémy Delpon ce mardi 28 mai lors de l’intervention de Philippe Croizon.

Crédit photo : Charlotte Geoffray / Elan Chalon

Dans une saison à trois descentes, l’Élan Chalon n’a jamais réellement fait partie des clubs sous pression. Grâce à un bon départ, le promu est resté en dehors de la zone rouge.

Vucevic et encore trois joueurs sous contrat, mais…

Néanmoins, le club bourguignon ne devrait pas parvenir à bâtir sur cette saison globalement positive (14 victoires et 20 défaites). L’entraîneur Savo Vucevic (67 ans) dispose encore une année de contrat et compte bien l’honorer. En revanche, l’incertitude demeure concernant les trois éléments liés à l’Élan Chalon. Olivier Cortale (2,07 m, 27 ans), auteur de 7,3 points à 59,9% de réussite aux tirs et 4,4 rebonds pour 8,9 d’évaluation en 18 minutes, ne semble plus dans les plans du staff. Alors que Lionel Gaudoux (1,98 m, 29 ans), grosse satisfaction de cet exercice 2023-2024 (11,1 points à 57,5%, 5,5 rebonds et 2,6 passes décisives), était parti pour prolonger son bail au-delà de la fin de son contrat en 2025, le club ne lui a plus donné de nouvelles. Si bien que d’autres clubs se renseignent pour le récupérer, tel que le voisin et concurrent de la JDA Dijon. Enfin, les relations entre Antoine Eito (1,88 m, 36 ans) et Savo Vucevic, longtemps positives, ont pris une autre tournure sur la fin de l’exercice. Ces trois-là pourraient donc s’en aller et laisser à l’ancien coach de la JL Bourg la mission de devoir rebâtir l’effectif à 100%.

Rémy Delpon, un départ précipité ?

Confirmé, Savo Vucevic se retrouvera probablement seul maître à bord pour constituer sa future équipe. En effet, les dirigeants des Sharks d’Antibes (Pro B) ont sollicité le directeur général de l’Élan Chalon, Rémy Delpon. Véritable bâtisseur du club aux côtés de l’ancien président Dominique Juillot, il aurait comme mission de structurer l’institution azuréenne dans les années à venir. Les discussions ont bien avancé et devraient conduire à son déménagement sur la Côte d’Azur. Seulement, celui-ci pourrait intervenir alors que les salariés du club n’étaient jusqu’à cette semaine pas au courant et que l’après n’a pas été anticipé. Après avoir échoué à installer un directeur sportif en 2021-2022 – Leo De Rycke n’est resté qu’une saison en poste -, l’Élan Chalon se retrouvera donc sans directeur sportif ni directeur général.

Néanmoins, la structure est en place et Savo Vucevic va pouvoir s’atteler à monter un effectif quasiment neuf avec un budget correct. La première recrue a été déjà été annoncée, il s’agit de Yohan Choupas (1,93 m, 24 ans). Le Monténégrin aimerait par ailleurs conserver Ryan Mikesell (2,00 m, 27 ans). Le poste 4/3 était arrivé en cours d’exercice. « Il a une marge de progression. Et puis, il colle parfaitement à l’esprit du club », a décrit Savo Vucevic dans Le Journal de Saône-et-Loire. Ce dernier a connu une partie de la longue construction de la JL Bourg vers le sommet de la Betclic ELITE et de l’EuroCup. Un chemin qu’il aimerait que l’Élan Chalon, champion de France en 2012 et 2017, reprenne :

« Pour moi, l’étape suivante, c’est une vraie construction. Avec moi ou quelqu’un d’autre après, pour revenir là où le club était il y a 10 ans. Mais ça demande du temps. L’année prochaine, il faudra faire un pas en plus. Mettre les premières pierres pour installer une équipe qui va jouer des années ensemble. »

Des pierres qui pourraient être posées d’abord via le centre de formation. Conduit par le très apprécié Romain Chenaud, il compte en son sein trois potentiels qui ont signé des contrats aspirants : Noah Badibanga, Akram Naji et Yanis Tonnellier. Le début d’une nouvelle ère ?

*Sollicité par BeBasket depuis mardi mais très occupé, Rémy Delpon n’a pas pu répondre à nos demandes d’entretien.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
elanpourtous
ça m'ennuie quand même pas mal cet article.... surtout pour les trois contrats encore en cours... Je ne sais pas où vous prenez vos infos, mais localement il n'y a rien de dit de tout ça... Si cette débandade s'avère exacte, il faut s'interroger pour la suite....
Répondre
(0) J'aime