Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Cholet : Jérôme Mérignac n’envisage pas de démissionner de son poste de président

Le maire de Cholet Gilles Bourdouleix en guerre ouverte contre Cholet Basket, le club, dernier de Betclic ELITE après 11 journées de championnat, vit une période de troubles. Visé par les critiques de l’édile, le président de CB, Jérôme Mérignac, a répondu à la presse locale mercredi matin. Pour lui, il n’est pas question de démissionner même si l’agglomération du choletais est allé dans le sens de son président en refusant de voter la subvention pour le club, pour le moment :

« Pour le moment, je ne suis pas cette phase-là, a-t-il expliqué au Courrier de l’Ouest. Moi, je me bats bénévolement pour le club. Si à un moment, les actionnaires décident que je suis plus la bonne personne, et que je suis véritablement un frein pour le club, je ne ferai pas l’année de trop ou les mois de trop parce que j’aime le club. Mais aujourd’hui, on n’en est pas là, ça ne m’effleure pas l’esprit parce que j’ai toujours agi en conscience et en responsabilité. J’ai toujours été un battant et j’aurais l’impression de renoncer. La collectivité a bien sûr un poids au titre du financement du club, mais on a aussi des partenaires privés, des actionnaires. Et si je devais partir, c’est que je ne serais plus suivi par les actionnaires. Je ne veux pas qu’on dise que je pars parce que ça va mal ou que c’est plus facile. Le combat je l’ai, la pression je l’ai je la subis, les responsabilités j’y suis confronté. Mais je sais que le conseil d’administration et le comité stratégique sont derrière moi. Encore une fois, si, pour tout débloquer, les actionnaires me disent que je suis vraiment le boulet par rapport à cette situation-là, eh bien je partirai, par amour du club. »

Le chef d’entreprise a donné sa version des faits concernant les relations difficiles avec la mairie, qui datent du 13 mai et du retrait des banderoles contre la Ligue Nationale de Basket (LNB) imposées par l’élu, mais a également parlé de l’actualité sportive du club, qui a mal engagé la saison 2021-2022 et travaille pour se renforcer. Le compte-rendu est à retrouver sur le site Internet du Courrier de l’Ouest.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion