« Dans un bon jour cette équipe peut être impressionnante » ; Holon se dresse devant Strasbourg en playoffs

La SIG Strasbourg entame son quart de finale de Ligue des Champions (BCL) ce mercredi à 18 heures à Holon. Les Alsaciens s’attendent à une série difficile contre la formation israélienne qui bénéficie de l’avantage du terrain, qui plus est avec une salle qui a l’habitude de pousser très fort son équipe. Mais depuis deux ans, le groupe de Lassi Tuovi fait force de caractère et n’est plus qu’à un coup près.

« Ce sera un gros match, c’est certain, annonce le technicien finlandais. Nous savons que Holon, à domicile, est très dur à jouer. Nous avons un peu moins de pression qu’eux sur le premier match, mais nous allons essayer de réaliser de leur voler celui-là. »

Sur place, Strasbourg devra faire preuve de rigueur et de consistance pour éviter de faire comme Dijon, éliminé au tour précédent après avoir perdu sur place.

« Il est clair qu’on ne pourra se permettre de perdre notre concentration et le contrôle. Si tu le perds durant même peu de temps, tu le payes très cher. Dijon l’a vu lors du dernier match. Ce qui joue comme un avantage pour nous c’est le fait que nous avons joué ces dernières semaines des matches contre de grandes équipes, des duels âpres et en plus dans une chaude ambiance à Cholet ce week-end »

Joe Ragland, le « général »

Avec ses nombreux anciens joueurs de Pro A (Frédéric Bourdillon, Rafi Menco, Chris Johnson, Adam Smith, Hayden Dalton et Tyrus McGee) mais aussi son « général » Joe Ragland, Holon dispose d’une équipe qui a de nombreuses similitudes avec celle de la SIG.

« C’est une équipe athlétique, qui joue vite et qui n’a pas réellement de joueurs grands en taille. Ils ont un profil assez similaire au nôtre effectivement. Ce qui était, jusque-là, un avantage pour eux ou pour nous, ne l’est plus. Mais dans un bon jour cette équipe de Holon peut être impressionnante. Quand on regarde leur défense depuis le début de la saison en BCL, on comprend pourquoi ils sont là et qu’ils méritent d’être là ».

Entre-deux à 18h heure française ce mercredi. Rencontre à suivre sur la page YouTube de la BCL et LNB TV.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires