Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

David Holston « prie » pour obtenir la nationalité française

Betclic ELITE - À l’occasion du Media Day, le meneur américain de la JDA Dijon David Holston s’est exprimé sur son souhait d’obtenir la nationalité française.
David Holston « prie » pour obtenir la nationalité française
Crédit photo : Sébastien Grasset

Figure de proue de la JDA Dijon depuis huit ans, David Holston (1,67 m, 37 ans) a entamé des démarches relatives à une naturalisation française. Le lutin dijonnais a renouvelé son contrat. Lors de la rentrée médiatique de la Ligue Nationale de Basket, à Paris ce ce mercredi, le meneur de jeu est revenu auprès de nos confrères de L’Équipe sur sa demande de passeport français.

« J’espère, je prie pour ça, j’en ai vraiment envie. Venir en France est probablement une des meilleures choses qui me soient arrivées. C’est en cours, il y a des documents à faire transiter entre les États-Unis et la France, donc on me dira quand c’est prêt ou sur le point de l’être. Je pense que c’est en bonne voie.

Ce parcours à Dijon me rend très heureux. Je suis honoré d’être là depuis si longtemps : je me sens vraiment chez moi (il insiste). Je suis tombé amoureux de la France, c’est littéralement là où je me sens chez moi. Je suis en paix avec ça, heureux et reconnaissant. »

À 37 ans, malgré une légère réduction de son temps de jeu en 2022-2023, David Holston sort encore d’une belle saison en Betclic ÉLITE (13,6 points à 47% de réussite aux tirs et 6,2 passes décisives en 27 sur 33 matches de saison régulière et playoffs). Toutefois, jouer pour l’équipe de France lors des Jeux olympiques ne semble pas dans les plans du natif de Flint (Michigan). « J’ai vu qu’il y avait des débats autour du poste de meneur en équipe de France, mais je crois que je serais trop vieux pour honorer une première sélection », a reconnu, hilare, la gloire de la JDA, en anglais. Mais promis, il va tenter d’apprendre la langue de Molière en prenant des cours.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion