Défait face à Valence, Boulogne-Levallois est éliminé de l’Eurocup

Attendus à Valence, les Metropolitans 92 pouvaient rêver grand avant ce match. Si le tableau était ouvert aux quatre vents, l’intensité défensive et la force collective qui ont fait la force des Mets face à Venise a laissé place à la fébrilité. Dans la peau de l’outsider à Valence, Boulogne-Levallois n’a pas fait de miracle et quitte l’EuroCup en quarts de finale.

À la Fonteta, les Valencians ont réalisé une première mi-temps parfaite avec une insolente adresse (75% à 2-points, 54 % à 3-points). Sous l’impulsion du Monténégrin Bojan Dubljevic (16 points à 6/11 aux tirs dont 1/4 à 3-points, 13 rebonds, 2 passes décisives et 1 interception pour 32 d’évaluation en 24 minutes), Valence a pris l’ascendant sur les Franciliens et a commencé à construire son petit matelas d’avance qui s’est établi à dix points d’écart à la pause (56-46). Un moindre mal alors que Jordan McRae venait de marquer au buzzer pour garder son équipe en vie.

Les efforts de Will Cummings n’ont pas suffi

Au retour sur le parquet, les hommes de Vincent Collet ont résisté et se sont employés, à l’image de Will Cummings, auteur d’une très solide prestation (31 points à 10/14 aux tirs dont 3/6 à 3-points, 4 rebonds et 3 passes décisives pour 37 d’évaluation en 36 minutes de jeu) et de Jordan McRae (20 points à 5/15 aux tirs dont 3/9 à 3-points, 1 rebond et 3 passes décisives pour 16 d’évaluation en 36 minutes de jeu) pour revenir à -5 (86-79). Malheuresement, Valence s’est remis en ordre de marche et a repris 10 points d’avance et a fini par s’imposer 98-85 dans cette rencontre.

En demi-finales, Louis Labeyrie retrouvera la Virtus Bologne d’Isaïa Cordinier et Mam’ Jaiteh, tombeur de Ulm en quart.

Cliquez-ici pour accèder aux statistiques de la rencontre

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires