Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

« Des sentiments mélangés » : triste soirée pour Victor Wembanyama et Bilal Coulibaly au Rising Stars Challenge

De nouveau réunis dans la même équipe, Victor Wembanyama et Bilal Coulibaly ont vécu une soirée compliquée pour leur premier All-Star week-end dans l'Indiana. Les Français et leurs coéquipiers, coachés par Pau Gasol, ont été sortis dès les demi-finales du Rising Stars Challenge par l'équipe entraînée par Detlef Schrempf, composée de joueurs de G-League (41-36), ce vendredi.
« Des sentiments mélangés » : triste soirée pour Victor Wembanyama et Bilal Coulibaly au Rising Stars Challenge
Crédit photo : BeBasket

Les Spurs, c’est Por Vida (« pour la vie », littéralement). Digne héritier de Tony Parker et de Boris Diaw à San Antonio, Victor Wembanyama a de nouveau manifesté son attachement à la franchise texane, vendredi soir. Arrivé plus de deux heures avant son entrée en scène pour le Rising Stars Challenge à Indianapolis, Wemby, habillé d’un pantalon et d’une veste bleus, était soigneusement vêtu d’un chapeau de cow-boy, l’emblème du Texas. Bis repetita au moment de la présentation des équipes où le natif du Chesnay (Yvelines) a pointé l’éperon des Spurs avant de se dire « très attaché » à sa relation avec cette ville du sud texan.

Côté terrain, la prestation d’ensemble de son équipe était beaucoup moins soignée que sa tenue vestimentaire. Sans énergie, sans envie (sans motivation ?), elle a largement été débordée, en demi-finale, par l’enthousiaste groupe de Detlef Schrempf, composé de joueurs de G-League (41-36, la première équipe à arriver à 40 points l’emporte). Malgré un soupçon d’orgueil dans les derniers instants, le compte n’y était pas pour Victor Wembanyama (11 points, 7 rebonds en 12 minutes) et Bilal Coulibaly (4 points, 1 passe, 1 interception en 8 minutes), réunis pour la première fois sous les mêmes couleurs depuis la finale perdue de Betclic ÉLITE contre l’AS Monaco avec les Mets 92 en juin dernier. « Ce sont des sentiments mélangés car je déteste perdre », expose le MVP du All-Star Game LNB 2022-2023.

LIRE AUSSI. Victor Wembanyama avant le Rising Stars Challenge : « Quand j’étais petit, j’avais pour objectif de faire les JO 2016 »

Les deux compères n’ont passé que peu de temps ensemble sur le terrain et n’ont guère profité du moment pour se lancer « quelques alley-oops », comme le promettait Bilal Coulibaly avant la séance d’entraînement matinale« J’ai envie de revenir pour une deuxième année au Rising Stars Challenge, j’espère qu’on sera un peu plus sérieux », préfère se projeter « BC ».

« Pressé que ce soit fini »

Très sollicité pour différentes manifestations, présenté à la presse le matin du Rising Stars Challenge avant de donner une interview exclusive à BeIN Sports (le diffuseur de la NBA en France), le n°1 de la dernière draft NBA a vécu une longue journée. Un marathon partagé entre leTech Summit avec le commissionner Adam Silver pour évoquer l’intelligence artificielle dans le basket et une visite dans une école avant de fouler le parquet du Gainbridge Fieldhouse« Ce match n’entache pas mon expérience du week-end mais je suis pressé que cela soit fini », souffle-t-il. « J’étais déjà fatigué avant le début du All-Star week-end. J’ai vraiment besoin de quelques jours de repos pour revenir en forme pour la suite de la saison. »

Avant de refermer cette parenthèse dans l’Indiana, Victor Wembanyama prendra part au Skills Challenge, un concours d’habileté balle en main, samedi soir. Jamais rassasié, Wemby voit encore plus grand, toujours plus loin : faire le concours de dunk et de 3-points est sur sa « liste des choses qu'[il] veut réaliser ». Cette mentalité de compétiteur, c’est également Por Vida

De notre envoyé spécial à Indianapolis (États-Unis).

Jeremy Sochan et Team Jalen victorieux du Rising Stars Challenge

« Ce sont les 25 000 dollars les plus simples à gagner de ma vie » : le constat de Jeremy Sochan a le mérite d’être clair. Victorieux de la Team Tamika en ouverture de la soirée (40-35), l’Américano-polonais des Spurs et ses coéquipiers, coachés par Jalen Rose, l’ont facilement emporté en finale contre la team Detlef (26-13). Bennedict Mathurin, l’ailier local des Pacers d’Indiana, a été élu MVP du Rising Stars Challenge.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion