Diminuée, l’ASVEL Féminin lâche un match à prendre contre Gdynia

L’objectif de Final Four semble encore loin pour l’ASVEL Féminin. Toujours privée d’Alysha Clark – qu’il aurait peut-être fallu remplacer – mais aussi de Clarissa Dos Santos et Paoline Salagnac, l’équipe de Valéry Demory s’est inclinée à domicile contre Gdynia (71-87), l’un des petits poucets du groupe B de l’EuroLeague.

Les championnes de France, après un départ correct (17-16 au bout d’un quart-temps) jeudi soir, n’ont jamais réussi à stopper l’attaque adverse, encaissant un minimum de 22 points sur les trois périodes suivantes. Malgré leurs 18 rebonds offensifs, les locales ont décroché en début de deuxième mi-temps et ont la course derrière au score, comptant jusqu’à 19 points de retard (58-77) à 4 minutes de la fin. L’axe Barbora Balintova (22 points à 8/15 aux tirs, 3 rebonds, 9 passes décisives et 3 interceptions pour 27 d’évaluation en 37 minutes) – Maryia Papova (29 points à 10/17, 4 rebonds et 4 passes décisives pour 28 d’évaluation en 35 minutes) a tourné à plein régime sur cette rencontre.

Si le groupe B est dense et que la dernière place qualificative pour les quarts de finale n’est qu’à une victoire devant, l’ASVEL compte 2 petits victoires après 6 journées. Un maigre bilan avant un déplacement chez le Fenerbahçe Istanbul pour terminer la phase aller du premier tour.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires