Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Affrontement sans éclat entre Bilal Coulibaly et Killian Hayes, Batum transparent sans Embiid

NBA - En plus du remarquable duel entre Victor Wembanyama et Rudy Gobert, trois autres français ont foulé les parquets de NBA cette nuit. Killian Hayes et Nicolas Batum sont passés à côté de leur match, tandis que Bilal Coulibaly est resté dans ses standards.
Affrontement sans éclat entre Bilal Coulibaly et Killian Hayes, Batum transparent sans Embiid

Bilal Coulibaly Washington 2023-24

Crédit photo : NBA League Pass

Si l’événement principal de la nuit côté tricolore était le superbe troisième affrontement entre Victor Wembanyama et Rudy Gobert, d’autres français ont joué. Le premier match dans l’ordre chronologique a donné lieu à un affrontement franco-français à horaire européen. Dans le duel des cancres, les Wizards de Bilal Coulibaly (8 points à 2/7 aux tirs, 7 rebonds, 2 passes, 1 interception et 1 contre, en 31 minutes) sont allés l’emporter sur le parquet des Pistons de Killian Hayes (2 points à 1/2 aux tirs, 1 rebond et 2 contres, en 9 minutes), 104-118. Tandis que ce dernier voit son temps de jeu réduit à des miettes à cause d’un effectif enfin au complet, les minutes de Coulibaly augmentent. Notamment depuis la prise de fonction du coach Brian Keefe, qui privilégie la défense. Ce qui augure de bonnes choses pour la suite de la saison du rookie français. Comme peut-être une future entrée dans le cinq majeur après la trade deadline.

LIRE AUSSI. Le superbe duel franco-français entre Victor Wembanyama et Rudy Gobert

Batum transparent, Fournier et Ntilikina absents

Nicolas Batum n’a lui pas marqué le moindre panier dans la défaite 111-105 des Sixers contre les champions en titre à Denver (0 point, 4 rebonds et 2 passes, en 25 minutes). Le petit match du Français s’explique par l’absence de Joël Embiid, Tyrese Maxey et Tobias Harris. En tant que véritable glue-guy, il est là pour faire le lien entre les gros scoreurs, et profiter des espaces qu’ils créent pour faire circuler la balle et mettre des 3 points. Sa valeur est moindre quand ces derniers sont absents, puisqu’il ne va pas se créer ses tirs tout seul. Il devrait retrouver ses standards lors de la suite du road-trip des Sixers (Portland, Golden State, Utah).

Dans les autres matchs de la nuit, Evan Fournierqui est dans l’attente d’un transfert – n’est toujours pas sorti de son banc dans la large victoire des Knicks au Madison Square Garden contre le Heat (125-109). Alors qu’il aurait pu avoir un beau temps de jeu en l’absence de LaMelo Ball, Frank Ntilikina n’a lui pas pris part à la nouvelle défaite des Hornets contre le Jazz (122-134). L’international tricolore souffre de douleurs à la hanche.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
jeildo
En France on sait bien former des joueurs à 2 points en 20 minutes.
Répondre
(0) J'aime