Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

En jouant contre Wembanyama, Rudy Gobert a « réalisé ce que les autres endurent face à [lui]”

NBA - Contré deux fois par Victor Wembanyama cette nuit, Rudy Gobert a expérimenté ce qu'il fait subir aux attaquants depuis des années. Y-aura-t-il à l'avenir une passation de pouvoir entre les deux intérieurs français pour le trophée de Défenseur de l'année ?
En jouant contre Wembanyama, Rudy Gobert a « réalisé ce que les autres endurent face à [lui]”

Wembanyama et Gobert se sont affrontés quatre fois cette saison

Crédit photo : NBA League Pass

Pour la quatrième et dernière fois de la saison, Timberwolves et Spurs se sont affrontés cette nuit en NBA. Défaite 114-105, la lanterne rouge de la conférence Ouest n’a pas pu reproduire l’exploit de sa dernière confrontation face aux leaders du classement. Ce match marquait aussi un nouvel affrontement entre les deux meilleurs intérieurs français de la planète, Rudy Gobert (2,16 m, 31 ans) et Victor Wembanyama (2,24 m, 20 ans). Les deux tricolores ont fini en double-double, mais le plus expérimenté des deux a été plus régulier dans sa performance, et plus propre. Ce qui a été une des raisons de la victoire finale des Timberwolves. Gobert a notamment réussi deux dunks spectaculaires sur Wembanyama. Après le match, le triple Défenseur de l’année s’est une nouvelle fois exprimé en conférence de presse sur son jeune compatriote, dont il fait les louanges depuis des années, bien avant sa Draft :

« Dans un sens c’est marrant parce que je réalise ce que les autres endurent quand ils font face à moi. Mais j’ai essayé d’être décisif. Je sais que pour l’instant j’ai un avantage sur lui en force, donc j’essaye d’utiliser ça à mon avantage. Même si je sais que des fois il va contrer mes tirs, je dois aller au panier en puissance. Parce que même si tu arrives à l’avoir avec des feintes, il peut toucher la balle avec ses longs bras. Donc après qu’il m’ait contré une fois, je me suis dit qu’il fallait que je ne fasse que des dunks […] Je me suis demandé si il n’avait pas encore grandi (sourire). Je ne sais pas. Il n’a que 20 ans, ce n’est pas fini. »

Une passation de pouvoir pour le DPOY ?

Gobert a été contré deux fois par Wembanyama cette nuit. Ce qui est très rare pour celui qui n’est pas habitué à être dépassé en taille par ses adversaires. Et il n’a pas réussi à lui rendre la monnaie de sa pièce, ses quatre contres ayant été sur les ailiers des Spurs. Gobert va sûrement remporter son quatrième trophée de Défenseur de l’année cette saison (il est en tout cas grand favori des bookmakers). Mais dès la saison prochaine, il aura un très grand concurrent issu de son propre pays. Wembanyama remportera sans nul doute cette récompense dans sa carrière. Si tant est que les Spurs arrivent à relever la barre au niveau collectif.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion