Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Et si Pierric Poupet prolongeait à l’ASVEL ?

EuroLeague - Nommé coach principal de l'ASVEL en janvier, Pierric Poupet pourrait finalement être prolongé à son poste après cette saison 2023-2024.
Et si Pierric Poupet prolongeait à l’ASVEL ?

Pierric Poupet à la Leaders Cup 2024.

Crédit photo : Lilian Bordron

Pierric Poupet va-t-il prolonger son bail à la tête de l’ASVEL ? Nommé coach principal du club rhodanien en janvier 2024 pour remplacer Gianmarco Pozzecco qui avait lui même succédé à T.J. Parker fin octobre 2023, le Normand convainc par ses résultats (12 victoires et 12 défaites) mais pas que.

« L’ASVEL a nettement haussé le niveau ces derniers temps. » Le compliment est signé Sasa Obradovic avant la cinquième confrontation de la saison entre les deux formations. Jusqu’ici, celles-ci ont toujours tourné en faveur des Monégasques qui restent sur neuf victoires de suite face aux Rhodaniens (cinq en 2022-2023, quatre en 2023-2024). Ce n’est pas qu’une simple formule de politesse de la part du coach de la Roca Team. Tony Parker, président et propriétaire de l’ASVEL, est sur la même longueur d’ondes que le coach serbe. « On termine sur une meilleure note, avec Pierric, dont le bilan est satisfaisant », positive Tony Parker dans une entrevue accordée à L’Équipe. L’ancien meneur de jeu a en effet permis à l’ASVEL de remporter 4 victoires de plus en EuroLeague, en 12 matches. « Ils ont été capables de battre de grosses équipes comme l’Anadolu et Milan chez eux à Villeurbanne », poursuit Sasa Obradovic.

 

L’ASVEL dans une logique d’économies

Si l’ASVEL s’est rapidement positionnée sur Frédéric Fauthoux, ce dernier a également une belle proposition de prolongation de la part de la JL Bourg, avec qui il dispute la demi-finale de l’EuroCup. Ce temps d’hésitation pourrait servir à l’ASVEL de changer son fusil d’épaule et de finalement tabler sur une prolongation de Pierric Poupet, pour deux saisons. Ce choix représente également un intérêt financier alors que l’ASVEL se trouve être sous tension à ce niveau. En effet, le retrait de l’éphémère sponsor Smart Good Things – qui a entraîné des problèmes avec Nando De Colo, Joffrey Lauvergne ou encore Gabby Williams – en 2023 puis les difficultés de FEDCOM Media incitent l’ASVEL à devoir réduire la voilure à tous les niveaux, chez les garçons, les filles ou même pour son Académie.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
petrovic
Il fait un excellent job ca c'est sur !
Répondre
(0) J'aime
jamesnaysmith
C'est une blague ? L'ASVEL est poussif en championnat et perd, comme d'habitude, ses matchs d'Euroleague... En quoi fait-il de l'excellent job ?
Répondre
(0) J'aime
thegachette
Pas facile de viser le top niveau avec des partenaires fragiles... Y a pas mieux à trouver niveau sponsors à Lyon?
Répondre
(1) J'aime
halle_37
Je pense que ça peut faire des étincelles mais j'aimerais vraiment voir choulet avec un effectif Euroleague
Répondre
(1) J'aime