Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Évreux sombre, Angers reprend espoir, de l’air pour Aix-Maurienne

Pro B - Après la victoire de l'Élan Béarnais mardi contre Denain, la 24e journée de Pro B s'est poursuivie ce vendredi. Où l'électrochoc tant espéré par l'ALM Évreux n'a pas eu lieu...
Évreux sombre, Angers reprend espoir, de l’air pour Aix-Maurienne

Aurèle Brena-Chemille et Angers y croient encore !

Crédit photo : ALM Évreux

L’électrochoc tant espéré par l’ALM Évreux n’a pas eu lieu. Ainsi, la mise à l’écart de Neno Asceric 72 heures avant le match de la peur entre les deux relégables n’a pas eu les efforts escomptés. À domicile, le club normand a chuté en prolongation face à la lanterne rouge, Angers (90-94), malgré les 26 unités de Romain Parmentelot. Menés de cinq points à 3 minutes et 30 secondes de la sirène, les hommes de Marc Namura ont étouffé l’EAB pendant toute la fin de match mais n’ont pas su concrétiser leur momentum au buzzer à cause d’un échec de Joe Burton. De fait, les coéquipiers d’un Shawn Tanner tout proche de son record (24 points) retrouvent de l’espoir et se rapprochent de la zone de flottaison. Comme la semaine dernière à La Rochelle, Ali Bouziane a pu coacher, malgré sa suspension, en raison d’un appel suspensif.

Le Stade Rochelais continue d’impressionner

Toutefois, la mauvaise nouvelle pour Angers est venue de Savoie où Aix-Maurienne l’a emporté 88-85 contre Nantes, avec six joueurs entre 10 et 17 points. De fait, l’AMSB engrange une neuvième victoire et prend une longueur d’avance sur le 17e, Évreux. Mais les hommes d’Emmanuel Schmitt restent pleinement concernés par la lutte pour le maintien et devant eux, trois équipes feraient bien de surveiller leurs arrières : Saint-Chamond, Champagne Basket et Antibes, toutes trois à 10v-14d, soit seulement deux victoires devant l’ALM. Le SCBVG a été humilié à Poitiers (77-108) – où Guillaume Eyango a signé son match référence en Pro B (20 d’évaluation) dans une démonstration en forme d’excellente opération pour les playoffs du PB86, désormais seul 7e -, Châlons-Reims n’a pas existé chez le leader rochelais (73-87) tandis que les Sharks ont frôlé le gros coup à Lille (84-87).

17 points pour le vétéran lillois Christian Eyanga (photo : Antoine Bodelet)

Enfin, Rouen a conforté sa place surprise dans le Top 4 en dominant l’Alliance Sport Alsace (90-71). Toujours aussi difficilement manœuvrable au Kindarena (11v-2d), le RMB a pu s’appuyer sur la nouvelle grosse prestation offensive de Michael Brisker, auteur de 21 points en 19 minutes.

La 24e journée de Pro B :

  • Élan Béarnais – Denain : 94-88
  • Évreux – Angers : 90-94, a.p.
  • Aix-Maurienne – Nantes : 88-85
  • Poitiers – Saint-Chamond : 108-77
  • La Rochelle – Champagne Basket : 87-73
  • Lille – Antibes : 87-84
  • Rouen – Alliance Sport Alsace : 90-71
  • Orléans – Fos-Provence : dimanche à 15h15
  • Boulazac – Vichy : le 30 avril à 20h

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
gai27
Place aux jeunes ! Un club en ligue pro depuis près de 40 ans a fait hier soir ses adieux. Et l'ironie, c'est que 2 de ses anciens joueurs ont brillé du côté angevin. MIENANDI visiblement avait des choses à se prouver et à prouver à son ancien club, et GHEZALLA bien sûr en bourreau, lui qui a contribué en 2022 grandement à un titre face au SLUC, voilà les 2 facteurs X en prolongation. Rien à dire sur le match qui a été un copié collé de celui face à Boulazac. Angers nous entraîne dans la fosse et les 2 plus petits budgets vont aller boxer dans la division qui leur correspond. Et vu comment c'est dur de s'en extraire par la suite, on est pas prêts de revenir.
Répondre
(1) J'aime
mick7142
Gai, on peut se serrer la main de ce côté là.
Répondre
(0) J'aime
gai27
Roanne a commis exactement la même erreur que L'ALM. Une connerie sans nom que de virer un coach qui pourtant a tout donné pour le club, et surtout qui a apporté un titre. Alors oui, Neno n'a "que" remporté une coupe mickey, mais c'était face à monsieur Lautié svp en terre Lorraine qui plus est. Et comme Roanne, on avait pas la cote pour réaliser quelque chose... 2 ans plus tard, on change de présidence et on décrète que le coach est responsable. Oui, mais les joueurs dans tout ça ? Ils jouaient pourtant mieux au début il me semble. Et le président hier soir n'est même pas là pour le match le plus important de la saison. Ça veut tout dire de leur sérieux et de leur respect pour le public. Mais sans doute que se confronter aux supporters étaient impensable. Triste fin de saison à venir.
(0) J'aime
coquio86
Si vous descendez cette saison je vous souhaite bonne chance car la nationale 1 est un vrai labyrinthe le pb y est resté que 2 ans heureusement!!!!!
Répondre
(0) J'aime
mick7142- Modifié
@ gai27...Quand ça va mal comme chez nous, il ne faut surtout pas que les supporters baissent les bras, il faut au contraire être présents, et encourager les joueurs jusqu'au bout ; mais oui je sais quand on aime un club, on souhaiterait le voir toujours au top, mais ???
Répondre
(0) J'aime
dragonneau
@gai27, virer l'entraineur trois jours avant un match capital, et donner l'impression de ne pas assumer en étant absent à ce match, c'est vraiment une attitude très très étrange. Ceci dit, en voyant la fin du match, j'ai eu la même impression que lorsqu'on a perdu contre Angers. Angers n'est pas une équipe avec des gros moyens, mais elle ne lâche rien jusqu'à la dernière minutes. Si l'équipe d'en face n'a pas une vrai volonté de gagner, elle passe à la trappe.
Répondre
(0) J'aime