Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Guillaume Vizade donne le ton pour la prochaine saison du Mans : « Impulser un renouveau »

Betclic ELITE - Dauphin du Stade Rochelais avec la JA Vichy, défaite par Boulazac en demi-finale des playoffs de Pro B, Guillaume Vizade va désormais pouvoir se concentrer sa prochaine mission au Mans. Présenté par le club sarthois ce jeudi 6 juin, le technicien de 41 ans a fixé les lignes directrices de l'équipe pour l'exercice 2024-2025.
Guillaume Vizade donne le ton pour la prochaine saison du Mans : « Impulser un renouveau »

Guillaume Vizade.

Crédit photo : Laurent Staskiewicz

Après sept saisons passées à la tête la JA Vichy, Guillaume Vizade, engagé pour les deux prochaines années au Mans au terme de contacts établis « très tôt dans la saison »,  découvrira la Betclic ELITE à la rentrée prochaine. Présenté au club jeudi, le technicien de 41 ans a donné une longue conférence de presse pour présenter, entre autres, ses ambitions et sa philosophie de jeu pour l’exercice 2024-2025.

Avouant qu’il « rêvait » depuis l’été 2023 de rejoindre le club alors qu’il évaluait les possibilités offertes par le marché avec son agent, Guillaume Vizade a d’abord tenu à saluer la régularité dans la performance de l’organisation sarthoise. « Le Mans représente la stabilité et la durabilité. Même si cette année n’a peut-être pas répondu à toutes les attentes, l’objectif minimum de se maintenir en première division a été atteint. » Un constat objectif sur la longévité du Mans dans l’élite, que le coach auvergnat complétait dans la foulée, admiratif, d’un rappel sur l’héritage d’un club titré à 5 reprises en championnat de France. « Quand on rentre au siège du club, on voit que le poids de l’histoire est sur tous les murs. Avoir autant d’années au très haut niveau, autant d’internationaux, de titres… » Autant d’atouts qui, associés aux « conditions de travail de haut niveau » proposées par l’organisation mancelle, ont poussé le natif de Clermont à « vouloir venir » au Mans.

« On ne peut pas venir dans un club comme Le Mans sans nourrir d’ambitions »

Attiré par le « challenge sportif » que représente le coaching dans l’élite et « les joueurs présents dans l’effectif » manceau, Guillaume Vizade a détaillé ses objectifs. « On ne peut pas venir dans un club comme Le Mans sans nourrir d’ambitions. L’objectif, c’est d’aider le club à rebondir, essayer d’impulser un renouveau et d’aller chercher les meilleurs résultats possibles. » Avant de rappeler prudent. « Dans ce championnat, il faut beaucoup d’humilité. Il faut déjà batailler pour obtenir le maintien, mais ça n’empêche pas de rêver et d’avoir des objectifs très élevés. »

Pour réussir dans sa quête, Guillaume Vizade devra construire un effectif compétitif en vue de la reprise en septembre prochain. Assurant que « pas mal de briques étaient déjà posées » et qu’il travaillait sur le sujet depuis sa signature début avril, l’Auvergnat apportait quelques précisions sur le profil des joueurs recherchés pour boucler son roster. « On cherche des joueurs qui apportent de la mobilité, de l’agilité et de l’adresse pour pouvoir proposer un basket avec beaucoup d’intensité, où les joueurs puissent se remplacer sur toute la durée du match. » 

Et si l’effectif reste incomplet à date, malgré les jolis ajouts de Tray Buchanan, TaShawn Thomas, David DiLeo ou encore Noah Penda, le champion d’Europe avec l’équipe de France masculine U20 peut en revanche compter sur la continuité du staff actuel, reconduit pour la saison prochaine, et sur « l’énorme connaissance » de la Pro A de son futur assistant, Antoine Mathieu. Un staff qui devra rapidement s’adapter au mode de fonctionnement du futur head coach, décrit par l’intéressé lors de la conférence de presse.

Un jeu à la Parisienne au MSB la saison prochaine ?

« Mon credo, c’est d’avoir une relation la plus saine possible. Et pour qu’elle soit saine, il faut qu’elle soit réelle. Par moments, c’est brutal. Mais il vaut mieux affronter cette réalité plutôt que de construire une relation sur des choses ambiguës. Donc, on essaie d’être le plus clair possible afin de mettre les joueurs dans les meilleures dispositions. L’idée, c’est de les embarquer dans ce projet. Pour demander beaucoup aux joueurs, il faut leur donner un cadre dans lequel ils peuvent s’exprimer pleinement, où ils peuvent être dans l’intensité du moment. »

Une mise au point que ce dernier, enjoignant ses joueurs à adopter une mentalité « d’outsiders » pour mieux « se dépasser », complétait d’une présentation de sa philosophie de jeu et de ce qu’il souhaitait mettre en place dès la rentrée. « Le basket que je veux pratiquer, c’est un basket de relance […]. Pour pouvoir le faire, il faut partir d’une défense avec une haute intensité, qui réussit à provoquer des tirs forcés, des mauvais choix de l’adversaire, ou en tout cas nous mettre dans des dispositions favorables pour relancer. C’est un socle, une identité à cultiver. » Un système et un basket « à prise de responsabilités » non sans rappeler celui du maître à penser du Paris Basketball, Tuomas Iisalo, que Guillaume Vizade terminait d’expliquer. « L’autre chose fondamentale, c’est de prendre des décisions rapides pour que le ballon bouge et qu’on réussisse à créer des avantages qui auront un effet domino. Que ces petits avantages se transforment pour créer des tirs. »

Très attaché à la formation, l’ex entraîneur de la JAV terminait naturellement son intervention sur le volet jeunes. « Il y a ceux qui s’affirment dans le championnat, comme Léopold Delaunay (formé à Vichy sous la coupe de Guillaume Vizade), et ceux qui reviennent de prêt comme Mathias Van den Beemt (Aix-Maurienne), qui doivent s’imposer au niveau professionnel. On est sur des des moments de carrière différents. On regarde leur âge, bien sûr, mais on regarde surtout les compétences et leur savoir-faire à l’instant présent. On cherche à les aider à se renforcer, à s’outiller pour s’améliorer. »

Onzième du dernier exercice avec un bilan de 15 victoires pour 19 défaites, Le Mans, 6e budget de Betclic ELITE l’an dernier, visera forcément un retour en playoffs dès la saison prochaine. Guillaume Vizade est prévenu.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
gai27
Avec les recrues déjà annoncées et ce coach, le MSB repart sur un nouveau cycle très prometteur. Ça va sacrément changer de cette année !
Répondre
(1) J'aime
ryosanada
Super choix pour Le Mans. Guillaume Vizade est un très bon coach qui fait jouer un basket intense des deux cotés du terrain à ses équipes. Ce qu'il a fait avec les U20 l'été dernier malgré tout les absents et avec Vichy est assez épatant.
Répondre
(0) J'aime