La tête haute, Paul Lacombe doit choisir entre Monaco et l’étranger

Très affecté, Paul Lacombe s’était présenté en premier au micro de SFR Sport à l’issue de la finale des playoffs de Jeep ELITE 2018, après la défaite de Monaco au match 5 contre Le Mans. Un an plus tard, le Lyonnais était encore le premier à parler au duo David Cozette – Stephen Brun. L’international français avait cette fois la tête haute. Face au favori de la finale, la Roca Team et lui ont réussi à redresser la barre pour revenir à deux partout avant l’Epilogue et embêter l’ASVEL jusqu’au bout. De quoi le rendre fier, lui qui n’a pas manqué de saluer l’adversaire. Un discours à la hauteur de l’état d’esprit de l’homme.

Monaco n’est pas prêt à le lâcher

En fin de contrat après deux ans à Monaco, le natif de Venissieux doit se prononcer. Après cinq saisons chez les pros de l’ASVEL, quatre à Strasbourg et deux à Monaco, doit-il tenter l’aventure à l’étranger ? La tentation est forte, surtout après sa belle campagne d’EuroCup qui lui a ouvert des portes, mais le fait de rester au pied du Rocher l’est tout autant. C’est ce qu’il a exprimé au micro de RMC. Là où l’étranger ne lui apporte aucune garantie sur le long terme, l’ASM lui propose un contrat de quatre ans selon nos sources, historique financièrement pour le championnat de France. De quoi faire réfléchir le jeune papa dont la famille se plaît sur la Côte d’Azur.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires