L’Alliance Sport Alsace conserve Dovydas Redikas

Crédit photo : Charlotte Geoffray

Arrivé à Gries-Souffel en mars en provenance de Besançon, Dovydas Redikas s'inscrit dans la durée avec l'ASA.

Après une série de frasques, qui l’ont fait dégringoler de son statut de membre majeur des grandes épopées juniors de la génération lituanienne de Jonas Valanciunas (triple champion d’Europe et champion du monde) vers la Nationale 1 française, Dovydas Redikas (1,93 m, 29 ans) semble avoir trouvé une seconde jeunesse en France. Loin de son pays natal, où sa réputation est brisée (il fut notamment condamné à trois ans de prison avec sursis en 2018 pour avoir volé son ex-compagne, une célébrité nationale), l’ancien meneur du Lietuvos Rytas (trois apparitions en EuroLeague), exemplaire partout où il est passé dans l’Hexagone, a d’abord fait les beaux jours de Kaysersberg puis Besançon.

Une fois le maintien du BesAC acquis, le natif de Kursenai a ensuite été appelé à l’étage supérieur, par l’Alliance Sport Alsace, afin d’éviter la relégation du club. Mais la mission sauvetage s’est transformée en une véritable aventure jusqu’aux portes de la finale des playoffs de Pro B, avec simplement une élimination pour un petit point par Antibes. Certes discret statistiquement (4,4 points à 46%, 2,8 rebonds et 3 passes décisives en 19 rencontres), Dovydas Redikas a pourtant eu une importance fondamentale dans le parcours de Gries-Souffel, tant par son expérience, ses capacités de création que par son caractère. « On a posé une première pierre la saison dernière, à nous de continuer sur notre lancée », indique-t-il.

Avec cette prolongation, l’entité alsacienne affiche désormais complet. Avec un effectif encore taillé pour jouer les troubles-fêtes en Pro B.

L’effectif de l’ASA

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires