Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

L’ASVEL se saborde après la mi-temps contre Valence

EuroLeague - Après avoir perdu ribambelle de ballons lors du 3e quart-temps, l'ancien meneur de l'ASVEL Chris Jones a scellé la victoire de Valence à la LDLC Arena contre Villeurbanne (55-78).
L’ASVEL se saborde après la mi-temps contre Valence
Crédit photo : EuroLeague

Pour son 2e match à la LDLC Arena, l’ASVEL connait toujours la même issue à domicile : la défaite. Après une première mi-temps accrochée, Villeurbanne a effectué un 3e quart-temps catastrophique (8 ballons perdus) sur lequel a surfé Valence pour finalement s’imposer largement (55-78).

Chris Jones pour gâcher définitivement la soirée de l’ASVEL

Après une rencontre des plus passionnante face au Bayern Munich pour la première à la LDLC Arena, les supporters rhodaniens ont vécu une deuxième soirée beaucoup moins séduisante à l’Arena de Décines. Vêtue d’un maillot spécial pour l’occasion, l’ASVEL a pourtant bien tenu en première période (33-35, 20′), maintenu par son inusable duo Joffrey Lauvergne (13 points et 8 rebonds) – Nando De Colo (9 points et 5 passes décisives).

Et si sa défense a souvent fait défaut lors des dernières sorties, c’est cette fois l’attaque qui a failli. Lors des cinq dernières minutes du 3e quart-temps, les hommes de Gianmarco Pozzecco n’ont inscrit… aucun point mais ont également perdu 8 ballons sur l’ensemble du quart-temps (41-53, 30′). Comble de la soirée : Chris Jones (14 points et 5 passes décisives), complètement en-dedans jusqu’à l’ultime période, a décidé de sonner le glas de l’ASVEL. Dans les trois dernières minutes de la partie, l’ancien meneur villeurbannais (2021/22) a inscrit quatre tirs à 3-points coup sur coup, tandis que les travées de la LDLC Arena commençaient à se vider et à siffler.

Un match crucial à Paris dès ce dimanche

Après six matchs d’EuroLeague à la maison cette saison, l’ASVEL n’a donc toujours pas connu la victoire. Si l’on ajoute la dernière saison, cela fait 12 défaites de suite. Mais pas le temps de se lamenter pour le club de Tony Parker puisqu’un match crucial attend David Lighty et ses coéquipiers dès ce dimanche (19h), avec un déplacement face à Paris, pour garder la place de dauphin de Betclic ELITE.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

 

BEBASKET

Une lecture plus fluide, des chargements de pages plus performants, et plus de publicité ! Offrez-vous un abonnement BeBasket et soutenez la rédaction et la couverture du basket français au quotidien.

À partir de 5€

Commentaires


Vous écrivez en tant que .Modifier
the_viking
Bon, je crois qu'on peut affirmer que TJ Parker n'était pas le problème de l'ASVEL ;-)
Répondre
(0) J'aime
jamesnaysmith
Bien sûr que si, il faut être d'une malhonnêteté confondante pour ne pas avoir vu du mieux sur les derniers matchs de l'ASVEL. Passer à travers un match d'Euroleague ça arrive. L'ASVEL paye également, la gestion cataclysmique de TP via les contrats offerts aux copains Jackson, Lighty et Kahuidi qui n'apportent rien.
Répondre
(0) J'aime
the_viking- Modifié
Il faut surtout être un piètre connaisseur du basket pour continuer de dire qu'il y a du mieux. Il y a exactement les mêmes problèmes qu'avec TJP. Comme pour la plupart des changements d'entraineur, il y a un pseudo-effet sur les tous premiers matchs, certains joueurs voulant sans doute se montrer auprès du nouveau coach. Mais très vite, cet effet disparait et c'est exactement ce qu'on constate actuellement. Et je dirais même que ca peut devenir pire avec Pozzecco au vue de ses rotations réduites. On le voit d'ailleurs quasiment déjà resigné sur le banc, ce qui tranche avec son attitude lors des tous premiers matchs.
(0) J'aime
lefreezident
Nul zéro faux, que c'était laid !!, combien de temps encore va durer la comédie pozzeco ??, on y a crû au début malgré les défaites, mais maintenant stop basta cosi !, rotation serré, a quoi sert yacov, n diaye, dallo, egbenu ??? Nando in dirait il a 40 piges, il les a ou pas !? David, merci pour toi énorme joueur mais pareil trop fatigué, kahudi idem merci beaucoup a bientôt, Jackson, ça fait plaisir de revoir un ancien, le temps dun matchs...de Betclic TLC, arrête de croire que t'a été un joueur NBA, t'étais une rotation ds une équipe pourri !!, Howard bien meilleur je trouve. Pourquoi Hugo Besson n'est pas venu, trop jeune ?? l'Auvergne se bat joue des coudes, mais il reste sur une saison blanche et ça se voit en fin de matchs, Fall est mal servi, et restera tjrs un fantasme depuis ces débuts au msb. Bref en fait qui en Euroligue a un effectif plus naze, ?? Pas temps. Courage au supporter lyonnais moi je vais retourner supporter Aix Maurienne et la virtus.
Répondre
(0) J'aime
lounkao
Et si c'était un problème de management global, notamment recrutement ????
Répondre
(0) J'aime
jamesnaysmith
Vous avez parfaitement raison. Comment peut-on offrir un contrat à Edwin Jackson, sous prétexte que l'on vient de se bourrer la gueule ensemble au bord d'une piscine texane ? Idem pour Lighty et Kahuidi qui sont archi-cuits. On le savait, l'ASVEL, c'est la république des copains...
Répondre
(0) J'aime
the_viking
Lighty que Pozzecco a remis dans le 5 ;-) Edwin qui a pas mal de temps de jeu avec Pozzecco ;-)
(0) J'aime
bouma
C'est dingue , comme Nando est capable , d'une minute à l'autre , de passer d'une passe aveugle " à la Magic Johnson " , à une passe directe à l'adversaire !
Répondre
(0) J'aime
lulutoutvert
on parle du 3e QT, mais que dire du 2e où on voyait déjà ce qui allait arriver. à 28-22, l'ASVEL ne marque plus, mais il y avait la place passer à +8 ou +9, avec des tirs "accessibles", mais déjà les mains tremblaient, pas pour Valence qui est vite revenu dans le match. Et après, on connait la suite, les rhodaniens ont plongé. Bravo pour ce maillot bien moche. Il était raccord avec le match. Dans les 2 cas c'est à oublier Pas comme la passe dans le dos de De Colo, mais ce ne fut que la seule éclaircie de la soirée. Dommage.
Répondre
(0) J'aime
bobby
La baudruche Pozzeco se dégonfle, pourquoi laisser toujours les mêmes qui se fatiguent et ne tiennent pas la distance ? Que fait encore Lighty sur le terrain ? il est invisible, Dallo mériterait qu'on lui fasse confiance, il ne pourrait pas apporter moins, Scott, la grosse escroquerie ? 0/6 aux tirs. De Colo, il fonctionne bien 10 minutes mais il ne faut pas lui en demander plus, TLC force un peu trop. Lauvergne, Fall et Lee ne peuvent tout faire, pourtant Valence n'est pas une foudre de guerre. La nouvelle salle va rapidement sonner creux et l'Astroballe sera emplement suffisante pour la suite de la saison.
Répondre
(0) J'aime
dennisrod
C'est quoi le problème à Villeurbanne ? Des joueurs en toute fin de carrière et ne sont plus que l'ombre de ce qu'ils ont été......Lighty n'aurait même pas sa place dans plusieurs effectifs de Betclic élite,De colo a encore quelques fulgurances mais la lumière s'éteint dangereusement,Kahudi,toujours costaud mais plus du tout dans le coup,vivement la retraite.Jackson...passons... Âpres,EGBUNU est un guerrier mais bien limité,Paris LEE est bon mais pas non plus un meneur de niveau euroligue,Fall est dissuasif ,Scott ne défend pas du tout... Bref,une équipe surcotée !
Répondre
(0) J'aime
kolmiben
Un petit mot sur l’un des meilleurs français sur le terrain, Inglis ? Un match bien propre, un +/- de 15. Bien mieux que Kahudi et Scott réunis
Répondre
(0) J'aime
fussoire38
Les joueurs finissent cramés, et s'effondrent en fin de match quand l'adversaire défend le plomb.. Le jeu est plus attractif que sous TJ Parker, mais le mal est plus profond, avec un effectif viellissant, incapable de défendre les 1 contre 1. C'est inquiétant !
Répondre
(0) J'aime

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5€