Laurent Vila (Cholet) : « Pour l’instant, on souffre au rebond »

Après avoir gagné sur le fil à Strasbourg samedi, Cholet n’est pas passé loin d’une deuxième victoire contre l’Elan Béarnais ce mardi. Mais cette fois, la chance a tourné en faveur des adversaires, vainqueurs 80-77 à la Meilleraie après un panier à 3-points à 4 secondes de la fin de Brandon Jefferson. « Ca se joue à la dernière possession, malheureusement sur notre défense on leur laisse le rebond offensif », regrette Laurent Vila.

« Rebonder » pour relancer

Déjà samedi au Rhénus, CB avait laissé 23 rebonds offensifs à la SIG. Cette fois, ils en ont concédé 14. « C’est peut-être moins visible au niveau statistique qu’à Strasbourg, mais on a quand même donné 10 points en première mi-temps après 7 rebonds offensifs. Ils en reprennent 7 en seconde mi-temps, ça donne quand même des fautes, des tirs, des lancers francs et ce fameux tir à 3-points. C’est clair qu’on a besoin de relance et pour relancer le jeu il faut des rebonds. C’est un secteur où pour le moment on souffre. »

Kennedy Meeks en salvateur ?

Le nouvel arrivé, Kennedy Meeks, doit aider dans ce secteur. Après n’avoir pris part qu’à un seul entraînement avec l’équipe lundi, il n’a joué que 2 minutes mardi soir à la Meilleraie. Après s’être entraîné plusieurs fois avec sa nouvelle équipe, l’ancien joueur de North Carolina (NCAA) devrait être en mesure de jouer plus longtemps ce samedi à Orléans.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires