Laurent Vila : « La clé, c’est le mental de l’équipe »

Crédit photo : Jacques Cormarèche

Cholet Basket s'est largement imposé contre Dijon dans un duel de haut de tableau samedi soir à la Meilleraie. Laurent Vila revient sur ce succès.

Après avoir perdu deux fois lors des trois dernières journées, Cholet Basket est reparti de l’avant en dominant Dijon 107 à 79 ce samedi soir. Face au quatrième de Betclic ELITE, les Maugeois ont dominé les débats. Leur agressivité défensive a totalement fait déjouer la JDA, qui a rapidement perdu Jacques Alingué (blessé à la cuisse) puis, plus tard, David Holston et Gavin Ware (exclus).

« On a eu une telle agressivité dès le début du match, a constaté l’entraîneur vainqueur Laurent Vila après le match. Je pense que ça les a surpris même si ils tiennent au score en revenant vite dans le premier quart-temps. Cette énergie les a certainement épuisé. On voulait être agressif. Il y avait un plan de jeu. Par contre dans les situations, il y a des fois où c’était un peu éparpillé. Quand on sortait fort sur les pick and rolls pour défendre la ligne à 3-points, quelque fois on ‘switchait’ (le défenseur du poseur d’écran prend et le porteur de balle et inversement, NDLR). Ce n’était pas forcément ce qui était prévu mais ils n’ont pas retrouvé les passes vue l’amplitude défensive de nos intérieurs. Ça a donné finalement une désorganisation de leur jeu. […] Il y a eu cette dimension de dureté, il y a eu aussi cette activité autour de la balle. Et puis sur certains joueurs, la volonté de stoppeur leurs drives, d’empêcher l’accès au cercle. Non c’était vraiment un très bon état d’esprit, une très bonne débauche d’énergie. Franchement chapeau à l’équipe. »

La force du mental choletais

Pour parvenir à mettre autant d’agressivité, Cholet Basket a fait preuve de ressources mentales très importantes.

« Je pense que la clé c’est le mental de l’équipe, cet état d’esprit que l’on a, cette ambition, cette volonté de bien faire les choses en équipe, a continué Laurent Vila. Malgré les péripéties, on garde le plan en tête et on avance. Franchement, c’est louable. Ce sont de gros efforts. Faire le match qu’on a fait en Allemagne, revenir ici à pas d’heures. Se remettre au travail pour préparer le match qui était important et réussir à faire 40 minutes d’une défense incroyable. Chapeau ! »

Cholet Basket est troisième au classement avec 10 victoires et 3 défaites, soit le même bilan que leurs futurs adversaires de Betclic ELITE, les Metropolitans 92, qu’ils affrontent ce vendredi. Mais avant cela, ils recevront les Roumains de Craiova en FIBA Europe Cup ce mercredi.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires