Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

L’Australienne Shyla Heal en renfort à l’ASVEL

LFB - Shyla Heal débarque à l'ASVEL Féminin pour la fin de saison 2023-2024. L'Australienne remplace Marine Fauthoux.
L’Australienne Shyla Heal en renfort à l’ASVEL

Shyla Heal avec Lublin face à l’ASVEL Féminin et Marine Fauthoux le 22 novembre 2023 à l’Astroballe.

Crédit photo : FIBA

Shyla Heal (1,68 m, 22 ans) débarque à l’ASVEL Féminin pour la fin de saison 2023-2024 afin de remplacer Marine Fauthoux, qui est à l’arrêt sur la période.

Trois clubs déjà cette saison

L’internationale australienne va connaître son troisième club en Europe cette saison. L’ancienne joueuse du Chicago Sky (quatre matches WNBA en 2021) a d’abord joué au sein du club polonais de Lublin. La native de Kogarah dans la banlieue sud de Sydney a notamment croisé la route de l’ASVEL Féminin en EuroLeague, marquant 19 points à 7/15 aux tirs en 33 minutes lors de leur confrontation. Dans cette compétition, le 8e choix de la Draft WNBA 2021 a tourné à 13,7 points à 38% de réussite aux tirs, 3,3 rebonds et 2,3 passes décisives pour 8,9 d’évaluation en 33 minutes. En janvier, Shyla Heal a rejoint le club israélien de l’Hapoel Petah Tikva avec qui elle va disputer un dernier match de championnat ce week-end avant de rejoindre l’ASVEL. La meneuse devrait ainsi faire ses débuts avec le club lyonnais contre Landerneau le samedi 30 mars. A noter que son père Shane Heal a joué quelques matches aux San Antonio Spurs (NBA) en 2003 aux côtés de Tony Parker, le propriétaire de l’ASVEL Féminin.

La championne d’Australie 2023 va densifier un groupe en grande souffrance actuellement avec les blessures mais aussi la récente absence de Gabby Williams, endeuillée.

« On voulait une joueuse d’un bon niveau, capable de nous aider à aller chercher le titre, explique l’entraîneur David Gautier. C’était la priorité. Il est vrai qu’on aurait aimé qu’elle arrive plus tôt, mais c’est très compliqué de trouver. On a préféré patienter pour avoir une joueuse qui amène de la plus-value à l’équipe, car on va devoir hausser notre niveau de jeu dans les semaines qui viennent. »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion