Le MVP de la 14e journée : Isaïa Cordinier (Nanterre) à toute vitesse

Avec 31 points à 9/14 aux tirs (dont 5/7 à 3-points), 9 rebonds, 1 contre, 2 balles perdues et 5 fautes provoquées pour 34 d’évaluation en 36 minutes, Isaïa Cordinier a brillé de mille feux vendredi soir lors de la large victoire de Nanterre à Roanne (102-79). Plus les matchs passent et plus l’Azuréen s’éclate. Avec son record de 3-points marqués sur un match LNB (5, sur 7 tentatives), il a montré qu’il gommait peu à peu son principal défaut, l’adresse extérieure. Une performance qui lui a permis de signer son record de points en LNB. Surtout, Nanterre remonte au classement comme un boulet de canon et le jeune arrière (22 ans) cartonne (20,2 points à 53,3% de réussite aux tirs, 6,8 rebonds, 1,6 passe décisive et 5,2 fautes provoquées pour 21,2 d’évaluation en 37 minutes sur les cinq dernières journées, avec que des victoires pour Nanterre).

Tous les MVP de la saison 2019/20 de Jeep ELITE :

  • 1ère journée : Chris Horton (Cholet) : 22 points à 10/11, 7 rebonds, 2 passes décisives, 2 contres, 2 interceptions et 3 balles perdues pour 31 d’évaluation en 25 minutes (victoire 85-59 contre Roanne)
  • 2e journée : Danilo Andjusic (JL Bourg) : 31 points à 10/16 aux tirs (dont 6/8 à 3-points), 5 rebonds, 3 passes décisives, 2 interceptions, 2 balles perdues et 4 fautes provoquées pour 31 d’évaluation en 29 minutes (victoire 93-87 chez l’Elan Béarnais) et Isaïa Cordinier (Nanterre) : 19 points à 7/12 aux tirs (dont 0/1 à 3-points), 6 rebonds, 3 passes décisives, 6 interceptions, 0 balle perdue et 5 fautes provoquées pour 30 d’évaluation en 34 minutes (victoire 98-80 contre le BCM Gravelines-Dunkerque).
  • 3e journée : Travis Trice (Strasbourg) : 25 points à 9/11 aux tirs (dont 4/4 à 3-points), 7 passes décisives, 0 balle perdue et 4 fautes provoquées pour 30 d’évaluation en 27 minutes (victoire 103-72 chez Le Portel).
  • 4e journée : Yannis Morin (Châlons-Reims) : 22 points à 8/12 aux tirs, 13 rebonds, 4 contres, 3 passes décisives, 4 interceptions, 2 balles perdues et 6 fautes provoquées pour 38 d’évaluation en 35 minutes (victoire 83-75 chez l’Elan Chalon).
  • 5e journée : Briante Weber (Metropolitans 92) : 10 points à 2/5 aux tirs, 6 rebonds, 5 interceptions, 13 passes décisives, 3 balles perdues et 6 fautes provoquées pour 25 d’évaluation en 33 minutes (victoire 88-78 contre la JL Bourg).
  • 6e journée : Briante Weber (Metropolitans 92) : 26 points à 12/17 aux tirs, 5 rebonds, 4 passes décisives, 2 interceptions, 2 balles perdues et 2 fautes provoquées pour 29 d’évaluation en 35 minutes (victoire 114-110 chez l’Elan Béarnais).
  • 7e journée : Chris Horton (Cholet) : 27 points à 12/15 aux tirs, 15 rebonds et 6 fautes provoquées pour 36 d’évaluation en 39 minutes (victoire 83-80 à Orléans).
  • 8e journée : David Holston (Dijon) : 28 points à 11/14 aux tirs dont 5/7 à 3-points, 3 rebonds, 9 passes décisives et 2 interceptions pour 38 d’évaluation en 32 minutes (victoire 90-78 chez l’Elan Chalon).
  • 9e journée : Marcquise Reed (Roanne) : 36 points à 13/22 aux tirs (dont 2/2 à 3-points), 4 rebonds, 4 passes décisives, 2 interceptions, 1 balle perdue et 7 fautes provoquées pour 35 d’évaluation en 28 minutes (victoire 100-84 contre Le Mans).
  • 10e journée : Rob Gray (Metropolitans 92) : 31 points à 11/11 (dont 5/5 à 3-points), 3 rebonds, 8 passes décisives, 0 balle perdue et 4 fautes provoquées pour 42 d’évaluation en 34 minutes (victoire 92-88 contre l’Elan Chalon).
  • 11e journée : Kenny Chery (Nanterre) : 24 points à 8/8 aux tirs (dont 4/4 à 3-points), 6 rebonds, 4 passes décisives et 10 fautes provoquées pour 33 d’évaluation en 31 minutes (victoire 93-71 contre Limoges).
  • 12e journée : Abdoulaye Ndoye (Cholet) : 16 points à 6/6 dont 2/2 à 3-points, 6 rebonds, 7 passes décisives, 1 contre, 6 interceptions, 4 balles perdues et 4 fautes provoquées pour 32 d’évaluation en 28 minutes (victoire 76-68 contre Châlons-Reims).
  • 13e journée : Dee Bost (Monaco) : 18 points à 6/9 aux tirs (dont 4/7 à 3-points), 4 rebonds, 7 passes décisives et 2 fautes provoquées pour 25 d’évaluation en 27 minutes (victoire 98-67 contre les Metropolitans 92).
  • 14e journée : Isaïa Cordinier (Nanterre) : 31 points à 9/14 (dont 5/7 à 3-points), 9 rebonds, 1 contre, 2 balles perdues et 5 fautes provoquées pour 34 d’évaluation en 36 minutes (victoire 102-79 à Roanne).

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires