Le derby normand pour Evreux, l’Elan Béarnais débute mal contre Poitiers

Crédit photo : ALM Evreux

Leaders Cup ProB - Ce samedi, il n'y avait pas que de la Betclic ELITE, puisque c'était aussi le retour de la Pro B, avec les phases de poule de la Leaders Cup. Six rencontres au programme, avec notamment un derby normand qui a tourné court, ou le retour raté de l'Elan Béarnais en deuxième division.

Comme c’est de tradition, la Pro B débute par les phases de poule de la Leaders Cup PROB. Pour cette première journée de compétition, six rencontres étaient au programme ce samedi.

L’Elan Béarnais, descendu à l’échelon inférieur à l’issue de la dernière saison, n’est pas parvenu à s’imposer pour son entrée en lice contre Poitiers Basket 86 et un Kentan Facey dominant (25 points). Du côté de Boulazac, un autre intérieur à dominer les débats, en la personne de Jean-Marc Pansa (13 points et 7 rebonds en 20 minutes), pour permettre au BBD de s’imposer à domicile contre Vichy-Clermont.

Les belles perfs de cette première soirée de Leaders Cup Pro B sont à mettre au crédit d’Angers et de Lille. La première équipe s’est payée le luxe de battre Orléans dans sa CO’Met Arena et devant ses 4 000 spectateurs. Et ce malgré la performance XXL de Jean-Fabrice Dossou (21 points, 18 rebonds et 10 fautes provoquées) côté orléanais. Le LMB a également réalisé une belle opération en s’imposant dans l’antre de l’Alliance Sport Alsace, malgré les 20 points et 6 rebonds de son ancien joueur Carl Ponsar.

Dans les deux autres rencontres de la soirée, Aix-Maurienne a battu Antibes dans les derniers instants (80-78) tandis que l’ALM Evreux a largement dominé les débats du derby normand contre le Rouen Métropole Basket (87-77).

L’ensemble des résultats de la J1 Leaders Cup Pro B :

  • Elan Béarnais – Poitiers Basket 86 : 76-83
  • Aix-Maurienne – Antibes Sharks : 80-78
  • Orléans – Etoile d’Angers : 81-88
  • Alliance Sport Alsace – Lille MB : 74-81
  • ALM Evreux – Rouen MB : 89-64
  • Boulazac – Vichy-Clermont : 87-77

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Lilian Bordron

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires