Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Les 12 promus en NM2 sont connus, Brissac de retour, Rognonas crée la sensation

NM3- La saison 2023-2024 de Nationale 3 masculine (NM3) s'est clôturée le 28 avril. Voici les douze équipes qui montent sportivement en NM2.
Les 12 promus en NM2 sont connus, Brissac de retour, Rognonas crée la sensation

La fête était belle à Rognonas pour fêter la montée en NM2.

Crédit photo : Christophe Canet

La saison 2023-2024 de Nationale 3 masculine (NM3) s’est terminée le 28 avril et on connaît désormais les 12 promus sportivement en Nationale 2.

Saint-Vallier, Le Havre et Nantes : la jeunesse au pouvoir

Parmi les douze écuries qui accèdent à l’étage supérieur, notons les jolis coups des équipes réserves du STB Le Havre, de l’Hermine de Nantes et des Drômois de Saint-Vallier.

Les Normands ont surfé sur une vague de sérénité cette saison. Solidaires et infranchissables, les Havrais n’ont connu qu’un seul revers en 26 matches. Emmené par le jeune Moustapha Diop (22,4 points de moyenne en NM3 et 3,5 points et 1,9 rebond pour 4,1 d’évaluation en 8 minutes avec le groupe pro), Le Havre n’a jamais été inquiété dans la poule F, finissant avec 3 victoires d’avance sur le BC Ardres (voir plus bas).

Dans le groupe E très costaud, l’Hermine de Nantes 2 a su réussir à écarter la concurrence. La JALT Le Mans de Jérémy Leloup, Cherbourg et Monfort demeuraient de sérieux prétendants à la montée. A la lutte avec les Vendéens de Challans sur la dernière journée, les jeunes pousses du NBH ont terminé en tête grâce au panier-average favorable sur le VCB.

Si les jeunesses du Havre et de Nantes étaient au pouvoir, c’est également, le cas à Saint-Vallier. Imbattables sur la deuxième partie de saison, les coéquipiers de Nathan Pineau n’ont connu que deux revers en fin de parcours. Les dix succès consécutifs sur la phase retour leur ont permis de doubler Tain Tournon qui semblait bien parti à la mi-saison.

Dans la poule B, Saint-Vallier ne sera pas la seule équipe à monter. Meilleur deuxième de NM3 au ranking grâce à leur parcours mémorable au Trophée Coupe de France, l’USO Rognonas accède à l’échelon supérieur (18 victoires et 8 défaites). La question est désormais de savoir si à 48 ans, Wayne Morris Jr. enfilera, pour une énième saison, la tunique verte de l’USOR. Il tournait encore à 18,9 points par match cette saison.

Wayne Morris Jr. Rognonas
A 48 ans, Wayne Morris Jr. a porté Rognonas en Nationale 2 (photo : Christophe Canet).

Dans le groupe A, l’AL Caluire-et-Cuire s’est fait peur sur cette dernière journée. En ballotage favorable devant Grenoble Basket, les joueurs du Lyonnais devaient l’emporter sur le parquet de Lorgues pour s’assurer la montée. Longtemps derrière, les Rhodaniens l’ont emporté sur le fil (78-85). Cinq ans après sa montée de Prénationale, Caluire et Cuire va découvrir la Nationale 2.

Côteaux-du-Luy, Ardres et Longueau invaincus à domicile

Sur les 126 équipes de Nationale 3, trois sont restées invaincues à domicile. Forteresses, bastions, temples, ce sont les surnoms qu’on pourrait dresser devant le gymnase de Monségur (400 habitants), ou les chaudrons bouillants d’Ardres et de la salle Georges Pellerin à Longueau.

Autre point commun, ces trois clubs, ont eux aussi, validé leur montée en NM2. Les Landais de Côteaux-du-Luy ont dominé la poule C en ne s’inclinant qu’à trois reprises. Longueau a fait cavalier seul en tête dans la poule G durant toute la saison. Assurés de grimper à l’étage supérieur, les Picards ont concédé leur deuxième défaite de la saison lors de la 26e journée, à Cambrai (68-62). Ce revers laisse le STB Le Havre avec le meilleur bilan toutes poules confondues (25 victoires et 1 défaite).

Enfin, Ardres habitué aux joutes de la NM2 il y a quelques saisons, va les retrouver après avoir fini deux. Solides tout au long de la saison, Simon Peinte et ses amis retrouvent la Nationale 2, deux ans après leur descente. Figurant parmi les trois meilleurs deuxièmes, le BCA accompagnera donc le club de la banlieue d’Amiens à l’étage supérieur. Deux équipes des Hauts de France s’envolent en NM2. C’est moins que l’année passée avec les montées de Grande-Synthe, Dourges, Roncq et Wasquehal.

Ouest Lyonnais et Brissac reprennent des couleurs

Implantés historiquement en Nationale 2, Ouest Lyonnais ainsi que Brissac reprennent des couleurs après un petit tour en NM3. Une nouvelle page de l’histoire s’écrit à Brissac. Cinq ans après avoir coulé dans les profondeurs régionales, la faute à sa situation financière, le club du Maine-et-Loire revit.

Brissac Aubance Basket public
Le public du Brissac Aubance Basket attendait le retour en Nationale 2 (photo : BaB / JacM)

Ouest Lyonnais rebondit également et signe son retour en NM2, deux ans après une saison catastrophique au quatrième échelon national. L’expérience, notamment de Julien Guillaud, a fait la différence dans une poule très dense. Champion du groupe I avec 7 revers, l’équipe de Michael Verove va maintenant travailler pour faire mieux que survivre en Nationale 2.

Historique pour La CTC Ozoir Val d’Europe et le BC Touraine

Les Franciliens de la CTC Ozoir Val d’Europe ont eu fort à faire face aux coriaces équipes alsaciennes de Furdenheim, du WOSB ou encore des Vosgiens de Mirecourt, réputés pour leur attaque de fer. Le dernier mot a été prononcé lors d’une victoire chez le Paris Basket 14 (46-57) lors de laquelle Aaron Robert & cie ont validé une montée historique pour le club de la CTC Ozoir Val d’Europe.

Le BC Touraine grandit vite dans l’ombre du Touraine Métropole Basket (NM1). Les Tourangeaux valident une montée en NM2, trois ans après leur titre de champion de Régionale 1. Dans le mythique Gymnase du Hallebardier, le TBC a pu monter en s’appuyant sur la jeunesse locale, notamment.

Les douze équipes promues en NM2

  • Ouest Lyonnais (1ᵉʳ et Champion de la Poule A)
  • Saint Vallier Basket Drôme 26 – 2 (1ᵉʳ et champion de la Poule B)
  • Côteaux du Luy (1ᵉʳ et champion de la Poule C)
  • Brissac (1ᵉʳ et champion de la Poule D)
  • Nantes Basket Hermine – 2 (1ᵉʳ et champion de la Poule E)
  • SASP Saint Thomas Basket Le Havre – 2 (1ᵉʳ et champion de la Poule F)
  • ESC Longueau Amiens MSBB (1ᵉʳ et champion de la Poule G)
  • CTC Ozoir Val d’Europe (1ᵉʳ et champion de la Poule H)
  • USO Rognonas (1ᵉʳ au ranking des meilleurs 2e)
  • Basket Club d’Ardres (2e au ranking des meilleurs 2e)
  • BC Touraine (3e au ranking des meilleurs 2e)

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion