Les Bleues dominent le Japon et se qualifient en quarts

Crédit photo : FIBA

L'équipe de France féminine a remporté son duel face aux vice-championnes olympiques japonaises ce lundi (67-53) et se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe du Monde.

Après une victoire poussive face au Mali ce dimanche, l’équipe de France féminine a été plus convaincante ce lundi face au Japon. Les Bleues se sont imposées 67-53 contre les vice-championnes olympiques 2022 et se qualifient ainsi pour les quarts de finale.

Très bien parties (10-3, 4′), les joueuses de Jean-Aimé Toupane menaient 20 à 8 après 11 minutes de jeu. Mais la très bonne exploitation des mismatches a permis aux Nippones de signer un 12-0 pour égaliser à 20 partout. La suite s’est avérée très serrée jusqu’à ce qu’une très bonne série française – un 13-0 dans le dernier quart-temps – ne permette aux Bleues de faire la différence (de 48-46 à 61-46) dans le dernier quart-temps.

Iliana Rupert de mieux en mieux

Timide en début de tournoi après son arrivée tardive de WNBA, Iliana Rupert apporte de plus en plus aux Françaises (photo : FIBA).

Bien plus solides au rebond (40 prises à 36), les tricolores ont parfaitement utilisé Iliana Rupert qui confirme sa montée en puissance (15 points à 6/9 aux tirs et 12 rebonds pour 23 d’évaluation en 27 minutes). A ses côtés, Gabby Williams a encore été productive (16 points à 8/15 et 3 rebonds en 32 minutes) et la ligne arrière Marine Fauthoux (10 points à 4/6 et 8 passes décisives pour 18 d’évaluation en 24 minutes) – Sarah Michel (4 points à 1/4, 4 rebonds, 6 passes décisives et 4 interceptions pour 13 d’évaluation en 31 minutes) a réalisé une très belle rencontre. Enfin, Migna Touré (13 points à 3/6 à 3-points en 25 minutes) s’est montrée essentielle lors de la bonne série française en fin de rencontre.

Ce mardi à 9h30 heure française, les Françaises joueront leur dernier match de poule, face aux championnes d’Europe serbe. Une victoire leur permettrait de terminer à la deuxième place du groupe.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires