Les Bleus s’inclinent en Bosnie-Herzégovine après deux prolongations

Crédit photo : FIBA

À l'occasion d'un match de qualification à la Coupe du Monde 2023 avant l'EuroBasket, l'équipe de France s'est inclinée ce samedi après deux prolongations en Bosnie-Herzégovine (96-90).

L’équipe de France s’est inclinée après une double prolongation ce samedi à Sarajevo face à la Bosnie-Herzégovine (96-90), à l’occasion du deuxième match du deuxième tour des qualifications à la Coupe du Monde 2023.

Terry Tarpey sonne la révolte après une très mauvaise entame

Dans une salle remplie à ras bord, le début de rencontre était du même acabit que les précédents : raté. Avec un cinq majeur inchangé, les Bleus subissaient les assauts des Bosniens. Dans un premier quart-temps très compliqué, marqué par la faute antisportive sifflée à l’encontre de Rudy Gobert, les hommes de Vincent Collet perdaient trop de ballons et se laissaient distancer (24-6, 7′) par des Bosniens très efficaces offensivement (28-14, 10′).

Portée par un Miralem Halilovic efficace dans la peinture (11 points et 3 rebonds), la Bosnie-Herzégovine continuait de faire la course en tête dans le deuxième quart-temps. Dominés dans tous les secteurs du jeu et notamment au rebond, les Bleus ne trouvaient pas de solutions en attaque. Dans le dur dans cette première mi-temps, Vincent Collet pouvait compter sur la très bonne entrée de Terry Tarpey (8 points à 3/5 aux tirs, 4 rebonds et 3 passes décisives pour 12 d’évaluation en 23 minutes, le meilleur +/- français avec +21) et l’efficacité de Guerschon Yabusele (16 points à 5/12 et 7 rebonds en 41 mnutes) pour revenir à égalité (33-33, 17′). L’équipe de France finissait fort et reprenait les commandes juste avant la mi-temps (38-46, 20′) après un deuxième quart-temps nettement à son avantage (10-32).

Des Bleus trop permissifs en défense et des Bosniens survoltés

Comme à l’entame du match, les hommes de Vincent Collet se relâchaient défensivement dès le début du troisième quart-temps. Portés par un public survolté, les Bosniens infligeaient un 20-0 aux tricolores pour repasser devant à dix minutes du terme (de 39-51 à 59-51, 27′).

Evan Fournier envoie les Bleus en prolongation

Sous l’impulsion d’un Jusuf Nurkic impérial dans la raquette (21 points à 9/16, 9 rebonds et 4 passes décisives pour 23 d’évaluation en 31 minutes), les Bosniens conservaient l’avantage. Toutefois, les Français avaient le mérite de ne pas lâcher et de rester dans le match. Dans une fin de match extrêmement disputée, Evan Fournier (24 points à 6/10 à 3-points) sonnait la révolte et permettait aux Bleus d’arracher la prolongation (76-76, 40′) sur un dunk après une balle perdue provoquée.

La Bosnie-Herzégovine l’emporte après deux prolongations

Lors de la première prolongation, Rudy Gobert (10 points à 2/7 aux tirs, 14 rebonds et 6 balles perdues pour 18 d’évaluation en 37 minutes) sortait sur 5 fautes juste après avoir égalisé, permettant ainsi aux hommes de Vincent Collet de disputer une deuxième prolongation (83-83). Les tricolores craquaient au pire des moments et malgré la fatigue, John Roberson (18 points) guidait la Bosnie-Herzégovine vers la victoire (96-90). Cette première victoire bosnienne face à la sélection française permet aux Bosniens de garder espoir dans ces qualifications pour la Coupe du Monde en 2023. Les Français restent bien placés pour la qualification au Mondial mais cet échec reste inquiétant à quelques jours de l’EuroBasket. Comme si les maux n’arrivaient pas à passer…

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Dimitri VOITURIN

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires