Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Les regrets de Chalon : « Il y avait moyen de faire quelque chose de plus »

Betclic ÉLITE - Parti de trop loin à l'Astroballe (-17 à la 29e minute), l'Élan Chalon a échoué sur les talons de l'ASVEL (72-79). Antoine Eito et Savo Vucevic en tirent autant de motifs de satisfaction que de regrets. Leurs réactions d'après-match.
Les regrets de Chalon : « Il y avait moyen de faire quelque chose de plus »
Crédit photo : Infinity Nine Media / Lilou Danjoux

Antoine Eito : « C’est un peu frustrant. Il y a un écart mais ils étaient prenables. Ce n’est pas tous les jours qu’on a un shooteur qui ne met pas un panier, Ali (Nikolic) a raté quelques trucs ouverts. Il ne nous manque rien, seulement un petit truc. C’est un match bizarre, on gagne pratiquement trois quart-temps sur quatre (21-21 dans le troisième, ndlr).

Quand j’étais au Mans, il n’y avait pas de grosses équipes en face de nous. On s’en foutait, on venait, on tapait et on tapait. Peut-être qu’en vieillissant, je m’assagis. Là, on est le promu et quelque part, je sais où sont les priorités et quels sont nos matchs : Blois la semaine dernière, Cholet qui arrive. Peut-être qu’il faut faire évoluer les mentalités, se dire qu’on s’en fout de qui on joue et qu’on y va. Ce soir, on les regarde dans le premier quart-temps… On n’a pas eu d’adresse, c’est tombé de leur côté, je suis déçu mais j’ai bien aimé l’état d’esprit et je sais quel est notre championnat. Cholet, il faudra le prendre à tout prix. »

À LIRE AUSSI
LE RÉSUMÉ DE LA RENCONTRE

Savo Vucevic : « On a commencé complètement à l’envers, surtout en attaque. Le début a été catastrophique. On voulait du jeu rapide, des solutions rapides, et on ne peut pas jouer comme ça, surtout contre l’ASVEL qui nous est tellement supérieure athlétiquement et en terme d’expérience. Il fallait jouer autrement, comme on l’a fait une bonne partie du reste de la rencontre. Revenir de -17, c’était mission pratiquement impossible et pourtant, on revient. Mais ce sont les petits détails qui ont décidé. On a raté pas mal de shoots dans le quatrième quart-temps, on aurait pu les inquiéter beaucoup plus. Il y avait moyen de faire quelque chose de plus. On avait un bon rythme et une très bonne défense à la fin. Je ne suis jamais satisfait quand on perd mais j’ai vu des progrès, notamment sur certains détails en défense. »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion