Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Mikael Jantunen : « Perdre de 29 points à la maison, ça laisse vraiment un mauvais goût dans la bouche ! »

Betclic ÉLITE - Surclassé par l'AS Monaco (59-88), le Paris Basketball a perdu l'avantage du terrain en finale du championnat. Tuomas Iisalo, Mikael Jantunen et Michael Kessens ont confié leur réaction après le match.
Mikael Jantunen : « Perdre de 29 points à la maison, ça laisse vraiment un mauvais goût dans la bouche ! »

Mikael Jantunen et Paris n’ont pas existé face à Monaco

Crédit photo : Julie Dumélié

Tuomas Iisalo : « Quand Monaco joue comme ça, c’est une tâche énorme que de les battre. Il aurait fallu que l’on fasse bien mieux que cela en terme d’adresse. Il y a des choses que l’on aurait pu bien mieux contrôler comme le rebond ou la défense. Mais dans l’ensemble, il n’y avait aucun doute possible sur l’identité de la meilleure équipe ce soir. On a eu du mal à conclure de partout : proche du cercle, à mi-distance, à 3-points, aux lancers-francs. Or, il est très difficile d’expliquer à quel point notre marge est infime contre cette équipe de l’AS Monaco, qui fait partie du gratin européen. Dans notre costumer d’outsider, il faut que beaucoup de choses aillent dans notre sens pour réussir. Ce soir, c’était l’inverse. »

Mikael Jantunen « L’AS Monaco a joué un très bon match. Ils nous ont sorti de notre rythme, ont anéanti nos forces. En plus, on n’a vraiment pas connu notre meilleure soirée au shoot. Ils sont tellement une équipe de haut niveau que l’on n’a aucune chance de scorer si tout le monde n’est pas sur la même longueur d’onde à faire les choses correctement, ce qui n’a pas été le cas. Il y a beaucoup de problèmes à régler en vue du Match 4, il va falloir apprendre vite. A-t-on déjà autant dominé cette saison ? (il hésite) C’est une question difficile… Il faut accorder beaucoup de mérite à Monaco. Mais oui, perdre de 30 points à la maison, ça laisse vraiment un goût amer. Ce n’est pas simple à vivre. Mais il faut encaisser et il reste encore beaucoup à jouer ! »

Michael Kessens : « Ils sont bien rentrés dans le match et nous pas du tout. Ils ont rentrés leurs shoots et nous, on n’a rien mis. Ils nous ont démontés au rebond. On ne doit pas faire un match parfait contre eux mais on doit être présent pendant 40 minutes. Aujourd’hui, ce n’était pas le cas. Il va falloir montrer du répondant. Dans les deux dernières séries, on était dos au mur. Il va falloir mieux joueur, avec 40 minutes de notre basket. »

Propos recueillis à Paris,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion