Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Monaco bat enfin le Partizan Belgrade, sa bête noire

EuroLeague - Monaco, après avoir battu le Real Madrid et l'Anadolu Efes, continue de prendre sa revanche sur ses bourreaux de la phase aller : le Partizan Belgrade a également été défait par le club de la Principauté (85-70). Une rencontre au cours de laquelle Mike James est devenu le 2e co-meilleur marqueur de l'EuroLeague avec Nando De Colo.
Monaco bat enfin le Partizan Belgrade, sa bête noire

Face au Partizan Belgrade, Mike James est devenu le 2e meilleur marqueur de l’histoire de l’EuroLeague

Crédit photo : Direction de la Communication / Manuel Vitali

Monaco prend un malin plaisir à faire de la phase retour un défouloir des manches aller. Après avoir pris sa revanche face au Real Madrid et l’Anadolu Efes récemment, l’ASM a également égalisé les compteurs cette saison avec le Partizan Belgrade en l’emportant à Gaston-Médecin ce mercredi (85-70). Surtout, le club de la Principauté a mis fin à l’ascendant du Partizan sur le Rocher, qui avait remporté les trois premières confrontations depuis le retour du club serbe en EuroLeague. Une rencontre également marquée par la nouvelle marche franchie par Mike James (4 383 points en carrière), devenu le 2e co-meilleur marqueur de l’EuroLeague avec Nando De Colo.

Une défense monégasque bien en place

Depuis la mi-janvier, l’AS Monaco est décidément très sérieux, que ce soit en Betclic ELITE (Paris, Le Mans, Élan Chalon) ou en EuroLeague (Real Madrid, Anadolu Efes, Partizan Belgrade). À l’image de sa dernière rencontre de janvier face aux protégés du grand Zeljko Obradovic, où Monaco a patiemment attendu son heure. Les hommes de Sasa Obradovic se sont d’abord employés à bien défendre les coéquipiers d’un Kevin Punter, lui, difficile stoppable (28 points à 7/11 de réussite aux tirs et 11/11 aux LFs). Le duo Mam’ Jaiteh (14 points et 6 rebonds) – John Brown III (4 points et 4 rebonds) a notamment fait du bon boulot sur pick and roll pour gêner les offensives serbes.

Même si Monaco a retrouvé un poil d’adresse extérieure en seconde période (6/21 à 3-points au total), c’est bien grâce à sa défense et en limitant le Partizan à 9 points dans l’ultime période que le club de la Principauté est parvenu à l’emporter. Et aussi grâce à quelques gros paniers de Mike James (19 points, 5 rebonds, 7 passes décisives et 9 fautes provoquées), comme cet énorme 3-points à presque dix mètres, avec la faute en prime (72-61, 34′). Mais c’est sur un lancer-franc, pas forcément sa tasse de thé, que le meneur américain est devenu le 2e co-meilleur marqueur de l’histoire de l’EuroLeague, égalant la marque de l’international français Nando De Colo.

Monaco se rapproche du podium de l’EuroLeague

Monaco a été efficace avant de recevoir Fenerbahçe ce vendredi. Là encore, il s’agira d’une équipe qui avait battu l’ASM à l’aller, et qui vient de battre l’ASVEL en début de semaine, avec la saga turque Amine Noua. « Il faudra qu’on soit dans la même intensité et concentration », insistait le pivot monégasque Mam’Jaiteh, auteur de son record de points de la saison face au Partizan avec 14 unités.

Avec ce 14e succès de la saison, Monaco (6e) consolide sa place dans le top 6, tout en écartant un potentiel adversaire avec le Partizan Belgrade (10e, 10 victoires). Le podium est même désormais à portée de main, avec une seule victoire de retard sur le Panathinaïkos (3e).

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

La réaction du pivot monégasque Mam’ Jaiteh au micro de Skweek : 

« C’est une super soirée. Au-delà de la victoire, il y a la manière, en étant constant tout au long du match. On fait un pas de plus vers notre objectif. »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
jamesnaysmith
"À défaut d’être flamboyant", pardon ?! Il vous faut quoi de plus ? Ils arrivent à écraser une très bonne équipe d'Euroleague, en pratiquant un bon basket.
Répondre
(1) J'aime
yo1935
j imagine qu'ils avaient encore le match contre Madrid en tete.
Répondre
(0) J'aime
bobby
Un Punter intenable et l'arbitrage ne sont pas venus à bout de Monaco qui par sa défense et la nouvelle performance de James est venu à bout du Partisan. Match en retrait pour Motiejunas toujours aussi peu performant à la finition sous le cercle et pour Blossomgame au niveau de sa grande maladresse à 3 points. Sinon Walker semble heureux sur le banc de touche, toujours à se marrer. Une victoire demain contre Le Fener donnerait l'opportunité à la Roca de viser le top 4.
Répondre
(1) J'aime
lefreezident
Grosse perf Monaco, ils ont sorti les barbelés et se venge du match aller. Cette équipe peut encore rêver du top 4 ce qui était inespéré il y encore un mois,... Depuis la Roca roule sur l'Europe et ce sans kemba, d'ailleurs des nouvelles, il s'est re blessé ou il joue juste les VIP de luxe !??? Mam jaitheh retrouve son physique et il devient de plus en plus intéressant surtout qd motijunas est soso. James est en ce moment le meilleur joueur d'Europe et Lloyd fait le reste. Ouattara joue très juste et propre, quel progression pour l'ancien de Denain !!!
Répondre
(1) J'aime
fussoire38- Modifié
Un gros gros match !! Meme a l'extérieur, zejlko obradovic bénéficie d'un arbitrage maison!
Répondre
(0) J'aime