À Barcelone, Nando De Colo offre une victoire de prestige à l’ASVEL !

Crédit photo : EuroLeague

En difficulté ces dernières semaines, l'ASVEL a signé un exploit majuscule en s'imposant 75 à 74 à Barcelone ce vendredi soir, grâce à un panier de Nando De Colo à 1,3 seconde de la fin.

Sur un panier de Nando De Colo à 1,3 seconde de la fin, l’ASVEL s’est imposée 75 à 74 chez le FC Barcelone ce vendredi soir pour la 12e journée de l’EuroLeague. C’est un succès de prestige pour le groupe de T.J. Parker qui sort la tête de l’eau après 8 revers sur les 9 rencontres précédentes.

Youssoupha Fall impérial dans la raquette

Youssoupha Fall ASVEL 2022-23 EuroLeague
Youssoupha Fall a été énorme lors de la victoire de l’ASVEL à Barcelone (photo : EuroLeague)

Très bien entrés dans la rencontre (15-21, 10′) grâce à un Youssoupha Fall impressionnant au rebond (10 prises sur le seul premier quart-temps, 14 points à 5/11 aux tirs et 18 rebonds en 28 minutes au final), les visiteurs ont ensuite encaissé 31 points sur la deuxième période pour être menés 46 à 40 à la pause. Mais comme le craignait Sarunas Jasikevicius avant la rencontre, les Catalans se sont heurtés à une féroce défense rhodanienne par la suite. Ils n’ont ainsi marqué que 28 points en deuxième mi-temps, dont 12 sur l’ultime période. Et si Nicolás Laprovíttola a trouvé un chemin vers le panier pour donner l’avantage aux Barcelonais à 24 secondes de la fin, Nando De Colo (19 points à 6/14, 4 rebonds, 3 passes décisives et 6 fautes provoquées pour 20 d’évaluation en 28 minutes), auteur de son meilleur match de la saison européenne ce vendredi, a provoqué le switch défensif afin de se payer Nikola Mirotic. Derrière, les locaux qui ont compté jusqu’à 12 points d’avance (52-40, 21′), n’ont pas eu le temps pour tirer et ont perdu un deuxième match de suite après leur revers de dimanche dernier à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Des changements de défense payants

« Venir gagner ici, c’est super, a sobrement réagi T.J. Parker au micro de Skweek après la rencontre. Le coach villeurbannais a parfaitement préparé son équipe, en variant les défenses (et notamment de zone) qui ont désorienté les Catalans. Franchement on a du caractère en deuxième mi-temps. » Un caractère qu’a également noté l’un des héros de la rencontre, Youssoupha Fall, avec De Colo bien sûr mais aussi Parker Jackson-Cartwright (10 points à 4/7, 2 rebonds et 4 fautes provoquées pour 9 d’évaluation en 20 minutes). « On mérite je trouve. On a perdu beaucoup de matches sur la fin. On a tout donné, sans pression. On a été solidaire. Le résultat est là, on est tous content. On en a besoin. On travaille dur pour ça. Les résultats ne reflètent pas le travail derrière. Ça va finir par tourner. »

Les esprits déjà tournés vers Paris

Après la victoire de Monaco ce jeudi chez le Real Madrid, l’autre formation du championnat d de France, l’ASVEL, a également gagné chez le FC Barcelone. C’est donc une très belle semaine pour le basketball français. « On a gagné trois fois contre des équipes espagnoles (cette saison) », rappelle le coach triple champion de France, en référence aux succès précédents contre Valence et Baskonia. Il espère désormais que ce succès va en appeler d’autres, à commencer par la réception de Paris ce dimanche à l’Astroballe. « Il faut qu’on enchaîne les matches. On a utilisé beaucoup d’énergie ce soir. On va tomber contre une équipe de Paris très agressive en attaque, donc ça va être intéressant. »

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires