Officiel : Sasa Obradovic prolonge trois ans avec Monaco

Crédit photo : Sébastien Grasset

Le technicien serbe, Sasa Obradovic, prolonge de trois saisons supplémentaires son bail sur le Rocher.

Revenu à l’AS Monaco en décembre 2021, Sasa Obradovic (53 ans) avait déjà prolongé d’une année avec le club monégasque au terme de la qualification pour les playoffs d’EuroLeague. Mais l’accord a finalement été renégocié mais cela a été renégocié et le Belgradois se retrouve désormais engagé pour trois saisons supplémentaires, soit jusqu’en 2025.

Déjà en 2019 lors de son arrivée, le Serbe avait su relancer la machine. En 2021, il en ut de même après l’éviction de Zvevdan Mitrovic. Le club était au fond du trou en EuroLeague et le technicien serbe a su qualifier Monaco pour les playoffs, objectif assumé des dirigeants. Si la nouvelle défaite en finale de Betclic ÉLITE reste une blessure durable en Principauté, le champion du monde 1998 n’en a donc pourtant pas les frais et sort renforcé de cette décision. Interrogé dans une interview sur le site officiel du club, Sasa Obradovic a évoqué la saison écoulée.

Il manque ce titre au bout. Mis à part ça, quand je suis arrivé, la situation n’était pas bonne. Beaucoup de choses devaient changer au sein de l’équipe pour qu’une alchimie soit trouvée et créée entre les joueurs. Et quand on voit le bilan final, on peut se dire que nous avons réalisé du très bon travail au vu du chemin parcouru. On est parvenu à se qualifier pour le top 8 de l’Euroleague, ce qui n’était pas du tout envisageable avant que j’arrive. Et nous sommes allés jusqu’en finale du championnat de France. Je pense que c’est d’ailleurs ce parcours en Euroleague qui nous a coûté le titre. La fatigue accumulée, tant physique que mentale a eu raison de nous. On peut aussi retenir l’intérêt des fans qui ne cesse de grandir, et on a pu le constater en tribunes. C’est quelque chose de louable. Nous avons bien représenté Monaco sur la scène nationale mais aussi européenne.

La saison prochaine, les ambition sera la même voire plus élevées avec un objectif en première ligne : gagner un premier titre de champion de France.

Elles seront encore plus élevées que lors de la précédente saison, et on ne doit pas s’en cacher, bien au contraire. Gagner le championnat de France est important pour le club, pour Monaco, pour les fans. Et on doit s’implanter encore plus haut dans le paysage européen en Euroleague. L’année prochaine mais aussi dans le futur avec les saisons qui suivront.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires