Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

« On s’est regardé dans un miroir » : les réactions après Cholet – Paris

Vainqueur largement à la Meilleraie (72-90) ce samedi 18 mai, le Paris Basketball a concassé Cholet Basket pour le match retour des quarts de finale de playoffs. Les deux équipes ont pris rendez-vous, mardi (20 h 30) pour la belle.
« On s’est regardé dans un miroir » : les réactions après Cholet – Paris

Tuomas Iisalo et le Paris Basketball ont dominé Cholet Basket en deuxième période.

Crédit photo : Julie Dumélié

Tuomas Iisalo (entraineur du Paris Basketball) : « Nous étions dos au mur et nous sommes déterminés à rester ensemble car nous avons très rarement ce type d’opportunités avec un tel groupe. On veut réaliser quelque chose de spécial et perdre ce (samedi) soir aurait été du gâchis, surtout parce que nous n’avions pas joué avec notre propre identité lors du premier match. Était-ce une bonne chose de perdre le match 1 ? L’avenir nous le dira. »

Tyson Ward (ailier du Paris Basketball) : « Après le match 1, nous nous sommes tous regardés dans un miroir et nous nous sommes demandés si nous voulions rentrer chez nous ou gagner pour prolonger la série. L’année a été réussie mais nous aspirons toujours à quelque chose de plus grand. »

« On a certes mis beaucoup de tirs à 3 points dans les corners mais on se concentre avant tout sur la défense, plus que de marquer des tirs. On essaye de commencer chaque troisième quart-temps aussi fort que possible. À partir du moment où on respecte notre identité de jeu, on se donne de meilleures chances de gagner. »

« On a parfois paniqué »

Laurent Vila (entraîneur de Cholet Basket) : « On a subi à l’entame du match et en début de 2e mi-temps, surtout dans l’installation de notre jeu. On est entré dans un jeu direct, avec des passes pour trouver des bons tirs à 3 points. On a juste été courageux pour revenir et faire face. On a trouvé des solutions par moment mais ce n’était pas régulier.  On a plutôt subi cette belle équipe de Paris qui a joué avec beaucoup de consistance. »

« On a eu du mal à enchaîner plusieurs bonnes actions. On n’était pas en maitrise pour faire un match constant. Il faut espérer qu’on soit meilleur en étant dos au mur. On n’a pas joué à notre meilleur niveau et ce match, c’était une bonne alerte. On ne sait jamais ce qui va se passer mais mardi, ce sera le match le plus difficile. »

Vojtech Hruban (ailier de Cholet Basket) : « On n’a pas bien joué tout le match. On a eu beaucoup de haut et de bas contre Paris. On n’a pas bien commencé la rencontre, Paris est venu avec beaucoup d’intensité et de pression, surtout en défense. On a parfois paniqué, on a fait des ajustements, on est revenu, mais le 3e quart-temps était plus compliqué. »

« Les rebonds, les 3 points.. Tout était connecté, lié, pour Paris. Les Parisiens ont mis beaucoup de tirs primés mais beaucoup d’entre eux étaient consécutifs à des rebonds offensifs. On doit mieux contrôler le jeu up tempo car cela ne nous convient pas, c’était « too much ». Le match 3 est à la vie, à la mort. La pression sera sur leurs épaules. »

À Cholet,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
albil
C'était à prévoir Paris n'atait pas rentré en mode playoff lors du premier match et cholet avait joué le match parfait.Pour la belle Paris est favori mais pour CB cela permettra de terminer sur une note positive.Allez CB
Répondre
(0) J'aime
macroy
C'est bien résumé. On sait que Paris est supérieur et il faut espérer que l'équipe de la capitale ait la pression sur ce match couperet mais ses joueurs ont l'habitude ce genre de match.. Rester au contact jusqu’à la fin et rentrer les bons tirs au bon moment pour CB. N'est ce pas Mr Campbell aux abonnés absents sur ce match au scoring. Les joueurs de Cholet sont constamment aspiré sur les aides lors des pénétrations parisiennes et leurs shooteurs sont constamment libres. Hruban surtout. Bien a toi.
Répondre
(0) J'aime