Paris corrige Strasbourg, Limoges à la Leaders Cup

Crédit photo : Paris Basketball

Strasbourg avait besoin de s’imposer de 18 points pour espérer disputer la Leaders Cup. Paris ne leur aura pas laisser la possibilité d’y croire une seule seconde tant ils ont dominé de la tête et des épaules une équipe de la SIG passée à côté de son sujet (115-84). Résultat, c'est Limoges qui ira à Saint-Chamond.

Par Alexandre Chauvat,

Paris a signé sa sixième victoire de suite ce dimanche en s’imposant largement contre Strasbourg (115-84), qui n’avait pas encaissé autant de points depuis près de 20 ans. Résultat, la SIG n’ira pas à la Leaders Cup, au contraire de Limoges.

Le succès parisien n’a souffert d’aucune contestation. Paris a pris le meilleur départ et rapidement mené 9 à 2. Les Alsaciens ont répondu par un 10-2 pour prendre l’avantage. Les débats s’équilibraient jusqu’au coup d’accélérateur parisien, permettant aux locaux de compter 7 points d’avance (29-22) à la fin du premier quart-temps.

La défense strasbourgeoise a soufert face au jeu de transition parisien. Sur jeu placé, ce n’était guère mieux, les joueurs de Will Weaver enquillaient les 3-points, à l’image d’un Tyrone Wallace intenable (31 points à 11/17 aux tirs, 27 d’évaluation) et l’écart grimpait rapidement (53-32 à la 17e minute). Emmenés par Marcus Keene (21 points), les SIGmen réduisaient l’écart et à la pause, l’avance parisienne n’était plus que de 13 points (55-42). Malheureusement, il perdait dans le même temps Léopold Cavalière (6 points et 5 rebonds en 18 minutes) sur blessure.

Paris maîtrise son sujet

Dans un match résolument offensif, la partie a repris de plus belle. Strasbourg repassait sous la barre des dix points (73-64 à la 28e) et, si la Leader’s Cup semblait loin, la victoire était encore possible. Hélas pour eux, les Parisiens ont de nouveau accéléré et terminé la troisième période sur un 8-0 (81-64)

Luca Banchi ne semblait plus y croire et faisait même entrer ses jeunes. Le quart-temps n’était plus qu’un long garbage-time et les Parisiens terminaient en roue libre pour finalement s’imposer de 29 points (115-84 score final, et 148 à 86 à l’évaluation) face à la sixième meilleure défense de Betclic ELITE (110,7 de defensive rating).

Paris aura pu compter sur une belle réussite aux tirs (40 sur 70 au total, 16/33 à 3-points) grâce à ses nombreuses individualités de qualité (6 joueurs à 15 d’évaluation ou plus), à l’image de son trio français au top (Ismael Kamagaté à 8 points, 8 rebonds, 4 contres pour 18 d’évaluation, Juhann Begarin et Axel Toupane tous les deux à 16 points et 23 d’évaluation). Les joueurs de la capitale signent là leur sixième victoire consécutive toutes compétitions confondues et remontent à la neuvième place de Betclic ELITE avec 8 victoires en 17 matches.

En face, Strasbourg aura raté son match dans les grandes largeurs et encaissé son plus gros nombre de points depuis presque 20 ans. Ils disent adieu à la dernière place de la Leaders Cup qui revient donc à Limoges.

 

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires