Préparation : Challans victorieux contre Lorient mais Antoine Michon attend plus de ses jeunes

« Pour débuter la deuxième mi-temps, j’ai remis mes grognards sur le terrains qui ont fait un quart-temps de qualité, avance le technicien vendéen. Ça a permis de faire un vrai écart. » Au retour des vestiaires (49-52, 20′), la vieille garde d’Antoine Michon s’est jetée corps et âme au combat pour s’imposer contre le CEP Lorient (87-80), avec Freddy Cardoville (NM3) mais sans Alexandre Aygalenq. « Il est touché à un quadriceps, explique Antoine Michon. Il a un peu de calcification. Le staff médical l’a laissé dix jours au repos à partir d’aujourd’hui (mardi). »

Antoine Michon : « Les jeunes seront sollicités cette saison »

Les Morbihannais, insolents derrière l’arc dans les vingt premières minutes (11/17 à 3-points), ont eux été bousculés au retour des vestiaires par Romain Dardaine, auteur d’un 6-0 à lui seul, et par Fabien Bondron (11 points à 4/6 aux tirs et 8 rebonds pour 18 d’évaluation). « Fabien Bondron a été intéressant. Il est impactant défensivement et c’est un joueur atypique qui est grand et long capable de driver. Il faut qu’il retrouve le rythme de la NM1 car il évoluait à Rezé en NM2 l’an dernier. Globalement, je suis content de notre 3e quart-temps car ça montre que l’ossature de l’équipe à un certain niveau de basket. Avec notamment (Nemanja) Kovanusic, Kévin Bichard (notre photo), Mathieu (Bigote) et Romain Dardaine qui est très important dans le secteur intérieur. » Avant d’ajouter. « Il faut que les joueurs continuent de jouer ensemble, c’est encourageant. Mais maintenant, je voudrais que les jeunes (Martin Diakité et Samuel Alouekey) montent encore un peu plus en régime. Ce n’est pas parce qu’ils sont jeunes qu’ils sont sur le terrain, c’est parce que j’ai confiance en eux. Les jeunes seront sollicités cette saison. Je suis exigeant, parfois un peu rude avec eux, mais s’ils arrivent à comprendre que mon seul intérêt est qu’ils deviennent de meilleurs basketteurs, ce serait top. »  

Philippe Maucourant à propos de Marius Van Andringa : « Il a beaucoup d’atouts pour nous aider »

De son côté, le CEP Lorient, auteur d’une bonne première mi-temps, a baissé la garde en deuxième partie de rencontre face à l’intensité déployée par le VCB. Mais derrière le talentueux duo Sébastien Cape – Ibrahim Saounera (de retour de blessure), l’arrière franco-finlandais Marius Van Andringa a dynamisé le jeu lorientais. « Marius découvre le championnat, les arbitres (il s’est pris une faute technique) et les joueurs. Il est en pleine découverte mais il a beaucoup d’atouts pour nous aider, commente laconiquement Philippe Maucourant, son nouveau coach au CEP. On espère avoir fait de très bons choix dans notre recrutement. » En tout cas, les Bretons souhaitent faire partie des cadors de NM1 en 2020-2021. « On bosse dans la direction que l’on souhaite atteindre. On a l’hyper volonté de faire partie des bonnes équipes de NM1. Mais pour le moment, on est en rodage. On veut préparer la prochaine saison du mieux possible et amortir les six derniers mois. »  

À Challans,

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires