Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Sidy Cissoko enchaîne les gros matches, Dieng et Sarr en costauds

G-League - Sidy Cissoko a cumulé 68 points sur les trois derniers matches avec Austin en G-League. Ousmane Dieng et Olivier Sarr ont également été très bons ce dimanche.
Sidy Cissoko enchaîne les gros matches, Dieng et Sarr en costauds
Crédit photo : Théo Quintard

Sidy Cissoko (1,98 m, 19 ans) continue de monter en régime en G-League. Sur les trois derniers matches, le Francilien a inscrit 68 points.

Auteur de 21 points (mais à 6/17 aux tirs) face aux Texas Legends, Sidy Cissoko a enchaîné avec une sortie à 25 points à 8/15, 11 rebonds et 3 passes décisives samedi face au Capital City Go-Go puis 22 points à 7/11, 3 rebonds, 5 passes décisives, 3 interceptions, 4 balles perdues et 6 fautes ce dimanche face à cette même franchise de la capitale.

Un record à 3-points

Joueur réputé pour sa polyvalence mais le manque de stabilité de son tir extérieur, Sidy Cissoko a égalé son record de 3-points marqué sur ce match avec 5 tirs primés réussis. Il ne lui a fallu que 6 tentatives pour y parvenir, lui qui tourne à 25% derrière la ligne des 7,23 m cette saison.

Surtout, Austin reste sur quatre victoires de suite et pointe à la quatrième place de la conférence Ouest avec 16 victoires et 11 défaites. Une série qui coïncide avec la très bonne forme de son point-foward français, auteur de 21 points à 45,9% (dont 34,6% à 3-points), 6,2 rebonds et 5 passes décisives en 35 minutes sur les cinq rencontres du mois de mars.

Ousmane Dieng tout proche de son deuxième triple-double, 30 points pour Olivier Sarr

Plus utilisé en G-League qu’en NBA actuellement, Ousmane Dieng a failli réaliser son deuxième triple-double avec le Blue. Lors de la victoire d’Oklahoma Citu chez le Memphis Hustle, à Southaven dans le Mississippi, le Lot-et-Garonnais a cumulé 17 points à 8/16 (dont 1/6 à 3-points), 9 rebonds, 11 passes décisives et 5 balles perdues en 31 minutes. A ses côtés, Olivier Sarr a lui planté 30 points à 12/16 (dont 2/5 à 3-points) et 13 rebonds en 30 minutes. Oklahoma City est juste derrière Austin au classement à l’Ouest, avec 17 victoires en 29 matches.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
lagiggz
Dieng et cissoko sont vraiment des profils intéressants et que l'on produit assez peu. Dieng très smooth et on voit qu'il a un énorme potentiel offensif alors que cissoko a un profil polyvalent très intéressant avec ses capacités physiques hors norme je le trouvais plus prometteurque bilal par exemple.
Répondre
(0) J'aime