• À la une
  • Betclic Élite
  • Programme TV
  • Pro b
  • National
  • À l'étranger
  • Équipe de France
  • Interviews
  • Jeunes
  • Féminines

Simon Crétaux quitte Orchies pour rejoindre Dourges en Nationale 3

Simon Crétaux quitte Orchies pour rejoindre Dourges en Nationale 3
Crédit photo : BC Orchies
Joueur référencé de Nationale 1 masculine (NM1), Simon Crétaux s'engage pour Dourges et évoluera dorénavant en Nationale 3.

Après quatre saisons passées à Orchies en Nationale 1 masculine (NM1), Simon Crétaux (1,90 m, 33 ans) quitte les parquets professionnels et rejoint Dourges en Nationale 3. La saison dernière, une blessure au tendon d’Achille l’a éloigné des parquets, ce qui ne l’a pas empêché d’être productif malgré une production en baisse (9,1 points à 39% de réussite au tir, 2,5 rebonds et 2,2 passes décisives pour 8,5 d’évaluation en 26 minutes par match).

Le poste 1-2 a toujours joué à Nationale 1, division dans laquelle il a évolué sous les couleurs de Liévin (2005-2011), Berck, Vitré et Gries-Oberhoffen avec qui il a remporté le titre de champion de France Nationale 1 en 2018. Suite à ce trophée, il est rentré dans le Nord et a rejoint Orchies. Au BCO, il s’est montré très solide, notamment en 2020-2021 (13,5 points à 54,3% de réussite aux tirs, dont 38,4 % à 3-points, 3,2 rebonds et 2,3 passes décisives pour 13,4 d’évaluation en 31 minutes de jeu).

BEBASKET

Marre de la publicité ? Offrez-vous BeBasket sans pub, soutenez la rédaction et encouragez une meilleure couverture du basket français au quotidien. À partir de 5€/mois.

À partir de 5 €
Vous pourriez aussi aimer
NM3
William Soliman toujours actif en NM3, avec Juvisy
William Soliman toujours actif en NM3, avec Juvisy
NM3
Victor Samnick reprend du service en NM3, à Courbevoie
Victor Samnick reprend du service en NM3, à Courbevoie
nm2
Pour raisons financières, le WOSB fait le choix de descendre en NM3
Pour raisons financières, le WOSB fait le choix de descendre en NM3

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter
Connexion

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 €