Strasbourg confirme l’arrivée de Bodian Massa, « l’un des JFL les plus intéressants de la saison »

Comme annoncé ce mercredi matin, Bodian Massa (2,08 m, 24 ans) est désormais Strasbourgeois. Soit un coup très intéressant sur le moyen-terme pour la SIG tant les perspectives de développement du Phocéen semblent indéfinies, lui qui progresse à vitesse exponentielle depuis son premier contact avec un ballon de basket il y a huit ans… Directeur sportif du club alsacien, Nicola Alberani en est pleinement conscient.

« Nous nous sommes engagés avec Bodian Massa que nous avons suivi cette année. C’était l’un des JFL les plus intéressants de la saison écoulée et nous sommes très heureux qu’il ait choisi de nous faire confiance pour signer trois ans avec la SIG Strasbourg. Il a une belle marge de progression et nous allons faire en sorte qu’il progresse encore à nos côtés tout en nous apportant ses qualités connues de tous. »

Afin de remplacer Yannis Morin, en partance pour Roanne, Strasbourg a ainsi sécurisé l’avenir de Bodian Massa jusqu’en 2025. Pour sa première véritable saison en Betclic ÉLITE, le longiligne intérieur a montré de très belles choses : n°4 parmi les Français à l’évaluation (14,1), cinquième meilleur rebondeur du championnat (7,2 prises), All-Star…

« Je suis heureux qu’on ait pu signer Bodian pour un contrat longue durée », se félicite l’entraîneur Lassi Tuovi. « Nous connaissons son potentiel et c’est un joueur ambitieux. Il a prouvé chaque année qu’il pouvait augmenter son niveau et a franchi les paliers étape par étape. Il va nous apporter ses qualités en de nombreux points et son apport va changer le profil de l’équipe par rapport aux deux dernières saisons. Sa capacité à protéger le cercle, capter des rebonds et sa présence dans la peinture va nous donner un visage différent. Je suis impatient de travailler avec lui. Il vient chez nous pour passer un nouveau palier dans sa carrière. Il symbolise en quelque sorte aussi le futur du basket en France et c’est aussi pour cela que nous sommes très satisfaits de l’accueillir. Pour finir, je veux également remercier Yannis pour tout ce qu’il a fait pour nous. Il a été un excellent joueur pour le groupe et je lui souhaite le meilleur pour l’avenir. »

Déterminant dans le maintien de Fos-Provence, où il a dû assumer de grosses responsabilités dans la raquette (pivot titulaire avec 25 minutes de moyenne) par match, Bodian Massa peut donc quitter son club formateur l’esprit libre. Arrivé à Parsemain en 2015 avec seulement une année de basket dans les jambes, le néo-alsacien va donc quitter son cocon pour la première fois, hormis un prêt productif en 2018/19 à Saint-Chamond. Avant l’officialisation de sa signature à la SIG, il a publié un long texte sur les réseaux sociaux pour remercier toutes les personnes qui ont œuvré pour son développement à Fos, d’un jeune pour qui « un double pas était une épreuve » à un All-Star.

« Il est temps pour moi de dire au revoir… 8 années passées au sein du Fos-Provence Basket, au sein de cette famille. 8 années de travail, de souffrance, de moments où le basket n’était plus pour moi la priorité pour mon avenir. Je suis triste de quitter le club. Quitter toutes ces personnes qui ont su m’adopter au sein de cette famille. J’ai rencontré de superbe personnes que je porte au sein de mon cœur. Mais il est temps pour moi de m’en aller vers d’autres horizons. C’est la suite logique à une carrière de jeune joueur qui a envie de voir encore plus haut. Je remercie toutes les personnes qui m’ont aidées en arrivant au sein du club, toutes les personnes qui ont toujours cru en moi et qui m’ont poussés à me battre pour ce que je voulais. Je remercie aussi toutes les personnes qui m’ont aussi rabaissé sans qui tout ceci ne serait jamais arrivé.

Merci à tous les coéquipiers que j’ai eu chaque année, tous les conseils qu’ils m’ont donnés dans le basket comme dans la vie de tous les jours car aujourd’hui j’en sors grandi. Et comment ne pas remercier mes coachs , Marc Tholozan, Fabrice Calmon, Jean-Phi Besson… Qui m’ont accueilli en tant que jeune joueur et qui m’ont fait grandir quand un double pas pour moi était une épreuve.  L’assistant-coach, mon gars Karim Remil, les préparateurs physiques Yann et Didier, paix à son âme. Les kinésithérapeutes, le sorcier Gozzi, Morgane, Gäel, Matthieu sans qui je n’aurais pas pu suivre la cadence. Un grand merci à vous tous. Enfin, merci à Rémi Giuitta qui m’a donné ma chance en pro, qui m’a fait confiance, qui a su me dire quand j’allais loin et quand je dépassais la limite. Il a toujours été là sur et en dehors du terrain pour moi.

De finir comme ça est la meilleure des choses que j’ai pu apporter pour le Fos-Provence Basket. En tout cas, merci pour ces belles années, toutes ces émotions et les supporters qui ont su enflammer la Fournaise. Je suis rentré enfant, et aujourd’hui j’en ressors homme.

[…] Je suis très heureux et impatient de jouer avec Strasbourg, un club avec beaucoup d’ambition et qui joue toutes les compétitions à 100%. De voir qu’un club mythique du championnat de France me fasse confiance, me rend heureux et me donne envie de montrer à tout le monde que j’ai passé un cap cette année. Je suis impatient de commencer la saison, de rencontrer mes coéquipiers sachant que je connais déjà Ike et JB qui sont de bons amis. J’ai envie de montrer que j’ai le niveau pour jouer avec la SIG Strasbourg. Mes ambitions sont de montrer que je suis capable de réaliser la même saison avec la SIG Strasbourg que celle que j’ai faite avec Fos, mais j’ai surtout envie de continuer à progresser. Strasbourg va me permettre d’atteindre mes ambitions au sein d’une équipe compétitive ».

par

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires