Strasbourg domine Pau, Le Mans et Nanterre résistent à Limoges et Champagne Basket, Gravelines-Dunkerque surclasse Bourg

Retour sur cette soirée de Betclic ELITE où la SIG Strasbourg s’est imposée à domicile face à l’Elan Béarnais (82-76) grâce notamment à un excellent John Roberson. Dans le même temps, Le Mans s’est difficilement défait du Limoges CSP (77-72). Nanterre a résisté au retour de Champagne Basket (83-78) et enfin le BCM Gravelines-Dunkerque s’est imposé avec la manière face à la JL Bourg (66-81).

Le duo John Roberson – Yannis Morin permet à la SIG de s’imposer

Après une entame de match équilibrée (15-13, 10′), les Strasbourgeois s’appuyaient sur une défense de fer et un Yannis Morin omniprésent (15 points et 8 rebonds pour 18 d’évaluation) pour creuser un premier écart dans ce match (29-18, 15′). L’Elan Béarnais revenait peu à peu dans la partie grâce à un jeu en transition très efficace, obligeant Lassi Tuovi à stopper le jeu (29-23, 16′). Les hommes d’Eric Bartecheky profitaient de la très bonne rentrée d’Hamady N’Diaye (7 points et 9 rebonds pour 14 d’évaluation) pour rester au contact des locaux. John Roberson (26 points et 6 passes décisives pour 27 d’évaluation) régalait le Rhénus et permettait aux Alsaciens de reprendre leurs distances dans cette première période. A la pause, la SIG Strasbourg menait de 10 points (39-29, 20′).

Gregor Hrovat sort sur blessure

Timide en première mi-temps, Gregor Hrovat réglait la mire (10 points et 1 rebond) et permettait à l’Elan Béarnais de rester sur les talons des Strasbourgeois (46-42, 25′). Bien plus agressifs défensivement, les Palois parvenaient à tenir tête à leurs adversaires du soir. A dix minutes du terme, Pau revenait à deux petits points de Strasbourg (54-52, 30′). Si l’ailier slovène se montrait précieux pour permettre à son équipe de rester dans la partie, il sortait sur blessure sur un claquage au cours du dernier quart-temps. L’Elan Béarnais n’y arrivait plus dans ces dix dernières minutes et malgré un ultime sursaut d’orgueil, s’inclinait logiquement face à une très belle équipe alsacienne (82-76), essuyant ainsi un deuxième revers de suite.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques du match

Le Mans se défait de Limoges à domicile

Portés par un excellent duo Scott Bamforth (13 points) – TaShawn Thomas (15 points et 6 rebonds pour 21 d’évaluation), les Manceaux regagnaient les vestiaires en tête de 9 points (42-33, 20′). Dès l’entame du deuxième acte, les Limogeauds montraient un tout autre visage. Dans le sillage du tandem C.J. Massinburg (19 points, 2 rebonds) – Demonte Harper (17 points, 5 rebonds), le Limoges CSP parvenait à refaire son retard dans ce deuxième acte. Mais les Manceaux résistaient au retour limougeaud et s’imposaient au bout du suspense (77-72).

Cliquez ici pour accéder aux statistiques du match

Nanterre résiste à Champagne Basket

Sous l’impulsion d’un Jeremy Senglin très inspiré (17 points, 4 rebonds et 2 passes décisives), les joueurs de Pascal Donnadieu parvenaient à résister aux assauts champenois dans cette première période (48-43, 20′). Au retour des vestiaires, les Nanterriens accéléraient dans le sillage d’un très bon Thomas Wimbush (10 points). A dix minutes du terme, Nanterre conservait un avantage confortable (68-58, 30′). Chris Horton (17 points et 4 rebonds pour 20 d’évaluation), de retour sur les parquets, participait lui aussi au succès de son équipe et permettait à Nanterre 92 de décrocher une nouvelle victoire (83-78).

Gravelines-Dunkerque s’impose facile sur le parquet de la JL Bourg

Après une entame de match catastrophique (13-22, 10′), les hommes de Laurent Legname subissaient les assauts maritimes. Le BCM Gravelines-Dunkerque posait énormément de problèmes aux Burgiens dans ce premier acte et s’appuyait sur un Tyler Stone omniprésent face à son ancienne équipe (16 points et 8 rebonds pour 21 d’évaluation) pour creuser l’écart et rentrer aux vestiaires nettement en tête (28-39, 20′). Métamorphosée, la JL Bourg infligeait un 12-0 au BCM pour recoller à un petit point des Maritimes (40-41, 23′). Mais très vite, les joueurs de Laurent Legname retombaient dans leurs travers et laissaient les Gravelinois – plus talentueux individuellement – creuser de nouveau l’écart dans ce match. Le duo John Jenkins (14 points et 3 rebonds) – Marcquise Reed (13 points et 4 passes décisives) enterrait définitivement les espoirs de remontée bressane. La Jeu s’inclinait une nouvelle fois à domicile et inquiétait de plus en plus, avec un cinquième revers de rang. A l’inverse, le BCM Gravelines-Dunkerque faisait le plein de confiance avec cette belle victoire à l’extérieur (66-81).

Cliquez ici pour accéder aux statistiques du match

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires