Symbole historique du renouveau de la Chorale, Clément Cavallo quitte Roanne

« Capitaine courage » de la Chorale depuis 2016, Clément Cavallo ne va pas étirer son bail à Roanne. Les négociations pour une prolongation de contrat n’ayant pas abouties, l’Azuréen s’apprête à quitter la Loire.

La fin d’une belle histoire, démarrée sur un crève-cœur à Hyères-Toulon. Sacré champion de France Pro B 2016 avec son club formateur, l’international 3×3 se voit signifier qu’il ne pourra pas accompagner le HTV à l’étage supérieur. Parti se réfugier à Roanne, il deviendra progressivement la figure identifiée de la Chorale, si l’on excepte une première saison poussive, où il confiera avoir eu honte d’aller faire ses courses en ville.

symbole-historique-du-renouveau-de-la-chorale--clement-cavallo-quitte-roanne1653994900.jpeg
10 septembre 2016 : contre Saint-Chamond, l’une des premières apparitions de Cavallo sous le maillot roannais
(photo : Olivier Fusy)

Double vainqueur de la Leaders Cup Pro B, de nouveau couronné champion de France Pro B en 2019, Clément Cavallo a symbolisé le rebon ligérien après des années d’errance, a contribué à garnir le palmarès d’un club historique du basket français et a pu atteindre son objectif de découvrir les joutes de la Betclic ÉLITE. Au-delà des statistiques (2,8 points à 49%, 3,4 rebonds et 1,8 passe décisive cette saison), son incessante activité aura constitué un socle solide pour les trois coachs côtoyés à Vacheresse. Y compris pour Jean-Denys Choulet, alors que les deux hommes n’étaient pas spécialement destinés à travailler ensemble, qui lui a toujours confié un temps de jeu important (17 minutes de moyenne) et n’a jamais cessé de louer son engagement total pour le club.

par

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires