Tres Tinkle arrive au Mans

Crédit photo : Vanoli Cremona

Après la signature de Marcus Gomis, le MSB a mis la main sur sa première recrue étrangère : le poste 4-3 Tres Tinkle débarque dans la Sarthe en provenance de Crémone, lanterne rouge de Lega.

En voilà un qui porte bien son nom ! Réputé pour la fiabilité de son tir à trois points (38,3% en Italie cette saison), Tres Tinkle (2,03 m, 26 ans) a rejoint les rangs du Mans Sarthe Basket en vue de l’exercice 2022/23.

Meilleur marqueur de l’histoire de la fac d’Oregon State, devant le Hall-of-Famer Gary Payton, le natif du Montana est devenu professionnel depuis deux ans. Après avoir tenté en vain sa chance en NBA, terminant avec les Raptors 905 en G-League lors de son exercice rookie (8,2 points à 50% et 3,7 rebonds), ce poste 4-3 s’est laissé convaincre de venir en Europe l’été dernier. Bien lui en a pris puisqu’il s’est mis en valeur en Lega (12,8 points à 47%, 5,7 rebonds et 1,3 passe décisive pour 13,9 d’évaluation). Avec tout de même un gros point noir : son équipe de Crémone a terminé à la dernière place du championnat italien. Pas de quoi rebuter le MSB qui exprime toute sa satisfaction d’avoir déniché sa première recrue américaine en Lombardie.

« Cet intérieur gaucher polyvalent, utilisé principalement sur le poste d’ailier fort mais à l’aise en 3, correspond au profil technique recherché par le staff, à savoir un basketteur capable d’étirer les défenses par la qualité de son tir à 3pts, doté d’un bon sens de la passe et d’une intelligence de jeu à même de pouvoir l’aligner en mode « couteau suisse ». Porté par le jeu au large (45% de ses tirs pris en Italie l’ont été derrière la ligne des 6,75 m), capable de créer sur transition, très bien placé dans le jeu sans ballon pour se rendre disponible, servi par un QI basket au dessus de la moyenne qui lui permet d’anticiper et surprendre ses adversaires (6ème intercepteur de Lega), Tres est tout simplement un basketteur, à défaut d’être un athlète doté de qualités physiques hors-normes. »

Les réactions :

Elric Delord : « Tres est ce qu’on appelle un Point Forward, c’est-à-dire un 2ème meneur de jeu sur le terrain en position 4-3 grâce, notamment, à son intelligence de jeu. Joueur complet, il offre une palette offensive assez large et écarte les défenses sur son tir à 3pts. Il n’en reste pas moins investi en défense, ce qui me fait penser, par moment, à celle de Terry par son activité. Enfin, il est dans la lignée de ce que l’on recherche en priorité sur ce mercato à tous les postes, à savoir compétiteur, travailleur, qui veut apprendre et partager. »

Tres Tinkle : « Je suis très reconnaissant et excité de l’opportunité offerte par le MSB. Au moment de prendre ma décision, j’ai vraiment senti que c’était la meilleure équipe et organisation pour atteindre mes objectifs, qui sont de gagner des matchs et d’être compétitif dans les compétitions à disputer. Après avoir parlé à l’entraîneur, j’ai pu voir son dévouement envers ses joueurs, son staff et l’importance de créer une culture gagnante. Je suis nouveau en France, mais je n’ai entendu que du bien du pays et du niveau de compétitivité de cette ligue. Chaque année, celle-ci s’améliore et ce sera une excellente plateforme pour jouer contre certaines des meilleures formations d’Europe. »

Suite au prêt d’Hugo Mienandi à Évreux, Tinkle devient le huitième joueur de l’effectif sarthois. Il rejoint ainsi les survivants Kaza Kajami-Keane, Valentin Chéry, Terry Tarpey, Kenny Baptiste et Williams Narace ainsi que le néo-pro Mathias van den Beemt et la recrue Marcus Gomis. Deux arrières et un pivot sont toujours attendus à Antarès.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires
Publicités