Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Nouveau principe de méritocratie pour les places européennes : la LNB instaure une sanction extrêmement lourde !

Betclic ÉLITE - Après avoir voté le principe du mérite sportif concernant l'attribution des places européennes, la LNB a décidé des sanctions en cas de participation à une Coupe d'Europe sans playoffs la saison précédente : ce sera un retrait de cinq victoires, puis une rétrogradation en cas de récidive.
Nouveau principe de méritocratie pour les places européennes : la LNB instaure une sanction extrêmement lourde !

Paris, déjà deux campagnes européennes au compteur, mais toujours pas de playoffs en France

Crédit photo : Julie Dumélié

Cela restera comme l’une des premières décisions marquantes du mandat de Philippe Ausseur à la tête de la Ligue Nationale de Basket, entamé l’été dernier : la ligue a décidé de conditionner la participation à une Coupe d’Europe à une qualification pour les playoffs de Betclic ÉLITE. Une petite révolution, censée mettre un terme à l’opacité de l’attribution des places européennes, incarnée par l’été 2022 où l’EuroCup avait invité le 11e et le 15e du championnat, Bourg-en-Bresse et Paris.

« Le mérite sportif doit reprendre ses droits pour l’attribution des places en compétitions européennes aux clubs français », expliquait Philippe Ausseur fin novembre. « Il nous a été constamment reproché le manque de lisibilité et de transparence concernant la participation des clubs français pour ces compétitions, notre volonté étant de hiérarchiser ces compétitions et de les attribuer en fonction des résultats obtenus sur le terrain. Cette émulation sportive est nécessaire pour renforcer la compétitivité de notre championnat. Le passage à 16 va entraîner une lutte importante pour la qualification en playoffs et obtenir une Coupe d’Europe n’en sera qu’une juste récompense. »

Cinq victoires en moins, rétrogradation en cas de récidive !

Ici lors de son match à Mitrovica (Kosovo) le 22 novembre, le BCM n’aurait pas pu participer à la FIBA Europe Cup avec la nouvelle règle (photo : FIBA)

Après avoir voté ce principe le 15 novembre dernier, le Comité Directeur de la LNB devait statuer sur les sanctions potentielles, en cas de manquement, lors d’une réunion suivante. Or, de sanctions, il y aura bien, et elles seront même particulièrement élevées : le 5 décembre, le Comité Directeur a voté à la majorité que le non-respect de ce principe sera sanctionné d’un retrait de cinq victoires lors de la première saison sportive, puis d’une rétrogradation d’une division en cas de récidive.

Alors qu’il y a neuf clubs de Betclic ÉLITE actuellement engagés dans une Coupe d’Europe (soit, par définition, un de trop), deux équipes auraient été sous le coup de cette pénalité cette saison : le BCM Gravelines-Dunkerque, récent 10e, invité en FIBA Europe Cup, et le Paris Basketball, encore jamais aperçu en playoffs de Betclic ÉLITE mais engagé dans sa deuxième campagne d’EuroCup.

L’EuroLeague n’est pas concernée

Ce principe concerne évidemment les deux compétitions FIBA, la Champions League et la FIBA Europe Cup, censées reposer sur le mérite sportif. Ainsi, en 2020, Limoges avait paraphé un contrat de trois ans avec la BCL, mais avec des participations justement conditionnées à une qualification pour les playoffs, ce qui avait coûté son ticket continental au CSP en 2021. Mais il cible également l’EuroCup, avec qui la LNB n’a aucun pouvoir de décision concernant l’identité des clubs engagés (jusqu’à maintenant ?), mais pas l’EuroLeague, considérée par la ligue comme « un championnat indépendant et quasi fermé », notamment via l’octroi de licences de participation, à l’image de celle accordée en 2021 à l’ASVEL pour dix ans au moins.

L’historique des clubs non qualifiés en playoffs mais européens la saison suivante

  • 2015/16 : Aucun
  • 2016/17 : Aucun
  • 2016/17 : Limoges, 10e, en EuroCup
  • 2018/19 : Aucun
  • 2019/20 : Aucun
  • 2020/21 : Saison Covid (mais Strasbourg, 10e provisoire, qualifié en BCL grâce au ranking)
  • 2021/22 : Aucun
  • 2022/23 : JL Bourg, 11e, et Paris, 15e, en EuroCup
  • 2023/24 : Paris, 9e, en EuroCup, et Gravelines-Dunkerque, 10e, en FIBA Europe Cup

Décompte depuis la création des compétitions FIBA en 2015

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
thorir- Modifié
Hm... sur le fond c'est une bonne idée, même si pour le coup le mérite sportif aurait pu être aussi déterminé par un ranking des résultats sur 3 saisons pour donner une prime à la régularité et compenser éventuellement un accident de parcours pour une équipe qui aurait eu du mal à enchainer Championnat + Coupe d'europe sur une saison. Ca avait été utilisé je crois ce ranking à un moment pour attribuer le 2eme spot d'EL non ? Mais par contre, si je comprends bien si la France a 9, 10, 11 spots sur les 3 coupes + EL on va en refuser ?!? Si c'est le cas là ça me parait un peu con (pour le basket français j'veux dire, les invitations iront vers l'Italie, Grêce voire même de + petits pays qui n'arrivent pas forcément à passer le tour préliminaire de FEC, c'est pas choquant)
Répondre
(2) J'aime
thorir
Edit: à titre de comparaison, la Liga ACB envoie cette saison 13 participants dans les 4 compétitions européennes
Répondre
(0) J'aime
jc87- Modifié
Dans les faits c'est un cas de figure qui est quand même rare et qui est simplement destiné à empêcher les invitations bidons de l'Eurocup. De toutes façons cette compétition a du plomb dans l'aile car elle coute trop cher à l'ECA. Il a déjà été question récemment qu'elle disparaisse. On aurait dont une Euoligue fermée et deux compétions FIBA. De mon point de vue se serait plus lisible et bien mieux pour le basket européen.
Répondre
(1) J'aime
thorir- Modifié
Ah ça je suis tout à fait d'accord. Mais si la FIBA décide de ventiler les 18 spots d'Eurocup sur la BCL et FEC, on aura à peu prés le même nombre de spots disponibles. Si c'est pour que la FIBA propose au 14eme d'ACB une place en FEC plutôt qu'au 9eme de Betclic ça fait un peu râler non ? Alors qu'on aurait pu pondre un réglement qui institue une priorité pour les 8 en playoffs, et des dérogations en cas de refus ou de surplus de place j'pense
(2) J'aime
bouma
Est ce LÉGALEMENT applicable ? Je n'en suis pas sûr . Les avocats des clubs vont bien éplucher le truc , à mon avis .
Répondre
(0) J'aime
jc87
La LNB ce n'est pas un dictateur décidant de tout, tout seul. Ce genre de décision est votée lors d'une assemblée générale et comme tu semble ne pas le savoir chaque club de Pro A et et de Pro B a un représentant et donc un vote.
Répondre
(0) J'aime
bouma
Ce qui ne veut pas dire qu'il y a eu unanimité . Rien ne prouve que TOUS les clubs étaient d'accord .
(0) J'aime
thorir
Là où il n'a pas totalement tord c'est quand général ces dispositions ce sont plutôt des "general agreements" pas forcément fondés en droit mais sur lesquels on se met d'accord autour d'un certain bon sens sportif. C'est comme l'histoire des 16 contrats sur une saison LNB, je suis presque sûr que ça ne tiendrait pas juridiquement si une saison un club estimait qu'il n'est plus en mesure de respecter cet accord
(0) J'aime
lulutoutvert
Mais comme Levallois n'était pas viable cet été (et aussi maintenant), et leur refus de la coupe d'Europe retombait logiquement sur les suivants (Paris 9e et Gravelines 10e). Donc l'année dernière, ce n'était pas choquant pour l'instant les invitations Euroligue et Eurocup, ça passe tranquille non pour l'année prochaine, avec nos 4 premiers ? A voir pour les coupes Fiba qui seront les élus. D'ailleurs, ce sera juste bien que la LNB se rapproche de la FIBA et s'accorde pour donner les places aux mieux classés qui ne seraient pas inscrits dans les 2 coupes européennes ECA (les 3 ou 4 premiers en BCL et les suivants en Fiba Cup).
Répondre
(0) J'aime
lou_grand- Modifié
Sur le principe, je suis pour mais c'est un nouveau retournement de veste de la LNB ! J'attends de voir ce qu'il se passera concrètement quand il faudra faire appliquer ces sanctions. On a déjà assisté à tellement de décisions à géométrie variable avec la LNB. Pour certains clubs, une invitation en CE, c'est une bouffée d'oxygène financière. Ne va-t-on pas les fragiliser ? Décision prise à la majorité, pas à l'unanimité. Intéressant d'avoir le décompte des voix.
Répondre
(0) J'aime
zonepress
Et donc si un club qualifiable en coupe d'Europe refuse d'y participer : - Ça fait un club français en moins ? - Pénalité aussi pour lui ? - La place passe au 9e et ainsi de suite ?
Répondre
(0) J'aime