Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Une première finale pour le maintien entre Gravelines-Dunkerque et Roanne

Betclic ELITE - La 30e journée de Betclic ELITE verra notamment s'affronter le BCM Gravelines-Dunkerque et la Chorale de Roanne, pour ce qui s'apparente à une première finale pour le maintien entre le 15e et le 16e.
Une première finale pour le maintien entre Gravelines-Dunkerque et Roanne

Les Maritimes avaient remporté le match aller à Vacheresse.

Crédit photo : Chorale de Roanne

À cinq journées de la fin du championnat, la confrontation entre Gravelines-Dunkerque (15e) et Roanne (16e) ressemble à une première finale pour le maintien. Les deux équipes sont à égalité de bilan, mais le BCM figure devant grâce à sa victoire au match aller à Vacheresse (69-78).

« J’essaye de faire tout ce qu’il faut pour aider l’équipe à mieux jouer. Je me bats pour maintenir l’équipe dans l’élite »

D.J. Cooper, meneur de Roanne

Avec cette donnée en tête, ainsi qu’un match de plus joué par la Chorale, cette rencontre entre Nordistes et Ligériens ce samedi 20 avril (18h30) revêt une importance encore plus grande pour D.J. Cooper et ses partenaires.

« C’est un match important même si mathématiquement ce n’est pas “do or die”, précisait D.J. Cooper au Progrès. Mais si nous gagnons, nous serons sur la bonne voie, si on perd, on sera sur la mauvaise pente. Ils ont peut-être un meilleur calendrier, mais ce qui compte, c’est que l’on a notre destin en main.

Un match « important » mais « pas décisif »

Après cette rencontre à la salle Dewerdt de Dunkerque, Roanne enchaînera avec Nancy, Paris et un derby face à l’ASVEL. Il est vrai que le calendrier des Maritimes paraît beaucoup plus abordable, avec Limoges, la JL Bourg, Boulogne-Levallois et Nancy. Mais comme le meneur roannais, l’entraîneur nordiste Jean-Christophe Prat tempère légèrement les conséquences de cette rencontre.

« Je leur ai dit, mercredi, qu’il nous restait cinq matchs. Cinq finales, soulignait Jean-Christophe Prat à La Voix du Nord. Et que le premier match pourrait commencer à faire mal à l’adversaire. Il n’en restera pas moins que derrière, il restera quatre rencontres. Mathématiquement, ce match est important car c’est une confrontation directe. Néanmoins, il n’est pas décisif. »

Quoi qu’on en dise, le vainqueur de cette partie pourrait prendre un avantage psychologique sur son adversaire, surtout si le BCM venait à s’imposer. Avec le panier-average, Gravelines-Dunkerque disposerait alors de quasiment deux victoires.

 

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
coquio86
MATCH DE LA MORT!!!!!!!!!!!!!!!!!! LE VAINCU IRA EN PRO B!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Répondre
(0) J'aime
halle_37
ALLEZ CHORALE !!!!!!!
Répondre
(0) J'aime
gdeschozadir
Fans de la Chorale, tous ensemble !
Répondre
(0) J'aime