Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Victor Wembanyama sort un gros match, les Spurs encore battus

Encore battus malgré une fin de match haletante, les San Antonio Spurs ont enchainé une 18e défaite de rang contre les Los Angeles Lakers (122-119) privés de LeBron James, ce mercredi soir. Victor Wembanyama a signé le douzième double double de sa carrière en NBA et atteint la barre des 30 points pour la deuxième fois (30 points, 13 rebonds et 2 contres).
Victor Wembanyama sort un gros match, les Spurs encore battus
Crédit photo : Théo Quintard

Privés de LeBron James (mollet), les Los Angeles Lakers ont joué à se faire peur à San Antonio lors d’un money time mal géré. Les Spurs ont manqué l’occasion de revenir à hauteur à plusieurs reprises dans les dernières secondes. Au bout du compte, les Spurs s’inclinent une 18e fois de suite (défaite 122-119) et restent en quête de succès depuis le 2 novembre. Si les Texans ont bien réagi en deuxième période, c’est surtout dans les vingt-quatre premières minutes que les Spurs ont lâché du lest. « On était hors rythme, négligents, on précipitait les choses », souffle Gregg Popovich en conférence de presse.

LIRE AUSSI. Les cinq raisons de soutenir BeBasket en s’y abonnant

Deuxième match à au moins 30 points pour Victor Wembanyama

« Il y a toujours des moments où l’un d’entre nous perd sa lucidité, ou il commet une erreur car il veut tenter quelque chose. Ma seule explication est notre jeunesse et notre manque d’expérience », regrette Victor Wembanyama.

Le rookie de 19 ans s’est pourtant démené de bout en bout. Face à Anthony Davis (37 points, 10 rebonds), le MVP de la dernière saison de Betclic ÉLITE s’est signalé avec un deuxième match à au moins 30 points et un douzième double double en NBA.

Sauf que ses 30 points, 13 rebond et 6 contres n’ont pas suffi pour faire tomber les Lakers, victorieux du In-Season Tournament à Las Vegas en fin de semaine dernière.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
flavor_flav- Modifié
le désavantage d'être premier d'une draft, c'est de tomber dans une équipe pourrie va falloir être patient Victor...
Répondre
(0) J'aime