11 Français en lice pour la NBA Summer League

Crédit photo : NZ Breakers

La NBA Summer League reprend ses droits du 7 au 17 juillet à Las Vegas. 11 Français sont à suivre...

Mise à jour : À la liste de neuf tricolores énoncées ci-dessous, il convient d’en ajouter deux : Killian Hayes, qui fera partie de la délégation des Pistons à Las Vegas, et Joel Ayayi, qui jouera avec les Hawks. Le Bordelais fera donc notamment équipe avec un compatriote, Alpha Kaba.

(Article d’origine, 2 juillet) : Comme chaque été depuis 2004, la NBA Summer League reprend ses droits pendant l’intersaison au mois de Juillet. Elle a pour but principal de préparer les rookies à rentrer dans la grande ligue, mais également de révéler des joueurs non draftés, de G-League ou encore des joueurs internationaux qui tentent leur chance… Parmi les joueurs à suivre il y aura des Français, 9 au total.

Drafté par les Hawks en 60e position en 2017, Alpha Kaba évoluera avec cette même équipe, au sortir de sa saison de MVP en Turquie. De son côté, Juhann Begarin, choisi au second tour de la Draft 2021 évoluera avec les Celtics de Boston tandis que Yves Pons, titulaire d’un two-way contract avec Memphis, jouera avec… les Nets de Brooklyn. Les quatre draftés de l’année s’étaleront tous avec leur nouvelle franchise : Ousmane Dieng avec Oklahoma City, Ismaël Kamagate avec Denver (aux côtés du Blésois Mbaye Ndiaye et de l’ex-Strasbourgeois Matt Mitchell), Moussa Diabate avec les Clippers et Hugo Besson avec les Bucks. Le Varois sera dans l’équipe la plus française de Summer League puisqu’il y retrouvera trois compatriotes : T.J. Parker sur le banc et le duo Sylvain Francisco Evans Ganapamo sur le terrain.

Le récap :

  • Boston : Juhann Begarin
  • Denver : Ismaël Kamagaté
  • Los Angeles Clippers : Moussa Diabaté
  • Oklahoma City : Ousmane Dieng
  • Brooklyn : Yves Pons
  • Atlanta : Alpha Kaba et Joel Ayayi
  • Milwaukee : Sylvain Francisco, Hugo Besson et Evans Ganapamo
  • Detroit : Killian Hayes.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires