Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

À Saint-Quentin, l’éclosion d’un surdoué : « Wembanyama n’était pas prêt comme peut l’être Nolan Traoré ! »

Betclic ELITE - Après un premier match solide à l'Astroballe (14 points et 7 passes décisives), Nolan Traoré a remis le couvert lors du match retour de la série face à l'ASVEL pour signer une prestation de haut vol (25 points, 7 passes décisives et 4 rebonds pour 22 d'évaluation). Le nom du héros malheureux (défaite 92-89 de Saint-Quentin) était logiquement sur toutes les lèvres en conférence de presse.
À Saint-Quentin, l’éclosion d’un surdoué : « Wembanyama n’était pas prêt comme peut l’être Nolan Traoré ! »
Crédit photo : Julie Dumélié

« Encore plus dans les défaites, les prestations individuelles, ce n’est vraiment pas mon problème. » Interrogé en conférence de presse sur la performance exceptionnelle de Nolan Traoré (1,91 m, 17 ans)  dans la défaite de Saint-Quentin face à Lyon-Villeurbanne (89-92, a.p.), Julien Mahé aurait pu en rester là. Mais face à la copie XXL rendue par son (très) jeune meneur, le technicien du SQBB n’a pu s’empêcher de faire exception à la règle et de se livrer. « Je sais quel type de joueur j’ai aujourd’hui avec moi. C’est un joueur de très haut niveau. Il progresse à chaque sortie. C’est très encourageant pour lui et pour son avenir […]. Il montre des ressources et des qualités qui, j’espère, feront de lui un très grand joueur de basket. »

Des éloges repris par Pierric Poupet, le coach adverse. « Arriver à sortir ce type de performance, dans une série de playoffs face à un prétendant au titre, c’est fort. Et parvenir à répéter ce genre de match, c’est encore plus fort. Ça fait plusieurs fois qu’on le joue et à chaque fois il est brillant. Surtout compte tenu de son âge. Cela dit, s’il avait 5 ans de plus, je dirais la même chose […]. Il ne craint pas de prendre des tirs difficiles, d’avoir des responsabilités. » Ce que l’on a vu en toute fin de prolongation lorsque le prospect picard a pris les trois derniers tirs à 3-points du SQBB, en rentrant deux mais ratant le dernier. Pas de quoi altérer la globalité de sa performance, aux yeux de Timothé Luwawu-Cabarrot (2,01 m, 29 ans), se disant « très impressionné ».

« Dans le mental, des similitudes avec Tony Parker »

Face à la précocité de Nolan Traoré, qui fêtera ses 18 ans le 28 mai prochain, Pierric Poupet peinait à trouver un équivalent au héros malheureux du soir. «  Ai-je déjà vu un jeune joueur aussi prêt ? Je ne sais pas. Pas certain. On a eu la chance de travailler avec Victor Wembanyama à l’ASVEL (qui avait également 17 ans à Villeurbanne, en 2021/22, ndlr), qui a un potentiel sans limite, mais il n’était pas prêt comme peut l’être Nolan Traoré, à performer, à être bon, à être clutch, à être un joueur majeur d’une équipe de très haut niveau du championnat de France. Donc non, je ne pense pas. » Le nom de son président Tony Parker lui était alors soufflé… « Dans le mental ils sont comparables. Ce ne sont pas les mêmes joueurs. Mais dans le mental et la capacité à être des tueurs silencieux, c’est vrai qu’il y a beaucoup de similitudes. »

Les Rhodaniens, au-delà de leur admiration, ne pouvaient s’empêcher de dire leur satisfaction de voir un jeune prospect tricolore éclater de la sorte. Alors que TLC se disait « très fier qu’il soit Français », pensant sûrement au futur de l’équipe de France et à ses problèmes actuels à la mène, son entraîneur embrayait sur le même ton. « Je suis très content qu’il soit français et qu’on ait encore une génération de joueurs performants et ambitieux. »

Quel avenir pour Nolan Traoré ?

Nolan Traoré a empilé les gros shoots pour permettre au SQBB de rêver d’un exploit (photo : Julie Dumélié)

À court terme, l’interrogation principale concernant Nolan Traoré reste évidemment son avenir à court-terme. « Il va intéresser tout le monde cet été », prévient Pierric Poupet. De longue date, l’ancien joueur de Charenton est très courtisé : il a passé un mois à Perth (Australie) l’été dernier, il a visité de grandes universités américaines à Noël (Gonzaga, Alabama, Xavier). Mais une prolongation à Saint-Quentin reste évidemment dans les tuyaux, avec des discussions en cours. « Je pense qu’on a fait quelque chose d’assez couillu, que personne n’avait été capable de faire, que personne n’avait eu envie de faire. Parce qu’il faut juste avoir envie en fait », souligne Julien Mahé, prolongé jusqu’en 2026 par le SQBB. Débaucher un jeune du Pôle France en cours de saison était effectivement une première mais il convient de préciser que le club axonais l’a fait quand il s’est retrouvé à court de solution sur le marché américain, après avoir cherché un pigiste pendant plus d’un mois pour Tyger Campbell. Reste que le constat est lucide sur l’énorme coup réalisé par le SQBB, avec également une pointe de fatalisme à l’heure du mercato estival. « On savait qu’en le mettant sur le terrain, on le montrerait aux autres… Maintenant, je pense qu’il n’est pas trop mal utilisé (à Saint-Quentin). »

Les sollicitations, déjà très nombreuses avant l’aventure axonaise, vont encore plus s’intensifier après les dernières performances du futur partenaire d’entraînement de l’équipe de France, capable d’aligner des chiffres de MVP à seulement 17 ans et 11 mois (17,8 points à 43%, 2,2 rebonds et 7 passes décisives en 25 minutes de moyenne sur les cinq derniers matchs). Les semaines à venir s’annoncent donc aussi chargées que déterminantes dans l’Aisne pour le futur du SQBB la saison prochaine. D’autant plus cruciales que tous les joueurs de l’effectif, signés jusqu’à la fin de l’exercice 2023/24 par précaution (le SQBB avait le 11eme budget de ProB l’an dernier), seront sur le marché cet été…

À Saint-Quentin,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
yo1935
l'Asvel qui cherche toujours des excuses pour ne pas avoir fait jouer Wembanyama.
Répondre
(0) J'aime
rudd4
Il etait tt le temps blesser et jouait 18min de moyenne quand il etait dispo. Pas jouer ????
Répondre
(0) J'aime
yo1935
le staff medical etait-il a la hauteur a l'Asvel ? Tiens Lauvergne et De Colo sont tout le temps blessés
(0) J'aime
lagiggz
A vue de nez, wemby ne passera pas ses vacances avec TJ Parker c'est une certitude. TJ a manqué de corones et voulait sauver sa tête alors qu'il était bien calé au fond de l'EL
(0) J'aime
jeildo
Qu'il reste !
Répondre
(0) J'aime
fandebasket
je pense la même chose , en plus il aura de la chance de continuer a évoluer avec un entraineur qui lui a fait confiance.
Répondre
(1) J'aime
lagiggz
Pour son développement oui mais st Quentin ça manque de visibilité en vue de la draft. La côte d'ajinca a sensiblement diminuée zlors qu'il fait une bonne saison
(1) J'aime
rogersartet
Le FUTUR de l'EDF à la mène c'est lui , ne me parler pas de strazel ou je ne sais qui , il est au-dessus de tous ces joueurs même à son âge . Quelques lacunes sur le placement défensif mais c'est normal . Il faut qu'il joue dans un gros club avec du temps de jeu .
Répondre
(0) J'aime
thegachette
Il semble vraiment bon, après il sera en NBA dans un an, drafté haut, et là le plus dur commencera, s'y imposer comme meneur, en venant d'Europe... Pas beaucoup l'ont fait... Collet vient d'appeler 3 jeunes en qui on croyait beaucoup et qui s'y cassent les dents. Il semble plus douer en attaque, j'espère que lui y arrivera
Répondre
(2) J'aime
thegachette
J'espère qu'il restera en France, à lui de trouver le bon projet, où il aura du temps de jeu et des responsabilités. Si St Quentin joue une coupe d'Europe ça peut être intéressant pour lui. J'éviterais les 3 gros pour être sûr de ne pas trouver un Mike James ou Tj Short devant moi, mais ailleurs il semble être capable de jouer... En tout cas encore un jeune qu'on aura envie de suivre l'année prochaine...
Répondre
(1) J'aime
flavor_flav
on ne sera pas surpris de le voir dans la liste de l'EDf cet été faudra avoir comment il va s'adapter et ce qu'il peut apporter sur un temps de jeu réduit mais offensivement c'est très fort
Répondre
(1) J'aime
ryosanada- Modifié
Le choix est évident pour Nolan Traoré pour l'année prochaine. Il doit rester à Saint-Quentin. Julien Mahé est un très bon coach qui n'a pas peur de faire jouer les jeunes et de les responsabiliser. Nolan Traoré en restant aurait du temps de jeu et la place pour progresser que ce soit en attaque ou en défense. Il n'a pas besoin d'aller dans une équipe d'Euroleague ou de NCAA pour que sa cote monte. Les scouts iront le voir à Saint-Quentin, c'est déjà le cas d'ailleurs.
Répondre
(1) J'aime
tibomsb87
Viens au Mans !!
Répondre
(0) J'aime
lulutoutvert
Bourg ou un club jouant la BCL pour toucher les matchs européens en Espagne, Grèce, Turquie ou Israel.
Répondre
(0) J'aime
tony9
Qu il reste, avec la fin saison qu il a fait la continuité me paraît parfait pour lui avec la confiance de Mahé et du club il peut faire une belle année et après Top 3 Draft 2025
Répondre
(0) J'aime
porte3
a t'il un lien avec ali ???
Répondre
(0) J'aime