Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Nolan Traoré, premier mineur de l’histoire à 25 points en Betclic ÉLITE : « Il progresse match après match »

Betclic ÉLITE - À 17 ans et 346 jours, Nolan Traoré est devenu le plus jeune joueur de l'histoire à marquer 25 points dans un match du championnat de France. Son entraîneur Julien Mahé revient sur ses progrès.
Nolan Traoré, premier mineur de l’histoire à 25 points en Betclic ÉLITE : « Il progresse match après match »

Nolan Traoré est devenu le premier mineur à 25 points en Betclic ÉLITE

Crédit photo : Charlotte Geoffray

Et dire qu’il était censé affronter Berck avec le Pôle France le week-end… Peut-être en aurait-il collé 25, aussi, comme il l’a fait dès le premier match de la saison, mais 25 unités dans un vrai match à enjeu en Betclic ÉLITE ont bien plus de valeur que 25 points en NM1.

Sur le parquet de Chalon-sur-Saône (90-97), Nolan Traoré (1,91 m, 17 ans) (1,92 m, 17 ans) a signé sa performance de référence dans le monde professionnel. Six jours après avoir déjà brillé à l’Astroballe (18 points et 8 passes décisives), le jeune meneur de Saint-Quentin a récidivé au Colisée. Auteur du tir décisif pour arracher la prolongation, le prospect a cumulé 25 points à 9/21 et 5 passes décisives, s’établissant comme le premier mineur à atteindre la barre des 25 points dans le championnat de France.

L’historique des performances offensives des moins de 18 ans en Betclic ÉLITE

  • 25 points : Nolan Traoré (Saint-Quentin) le 4 mai 2024, à 17 ans et 11 mois
  • 22 points : Antoine Rigaudeau (Cholet) le 7 novembre 1989, à 17 ans et 10 mois
  • 20 points : Théo Maledon (ASVEL) le 18 novembre 2018, à 17 ans et 5 mois
  • 20 points : Tony Parker (Paris) le 23 novembre 1999, à 17 ans et 6 mois
  • 17 points : Killian Hayes (Cholet) le 9 février 2019, à 17 ans et 6 mois
  • 17 points : Matthew Strazel (ASVEL) le 10 mars 2020, à 17 ans et 7 mois
  • 14 points : Victor Wembanyama (Nanterre) le 25 mai 2021, à 17 ans et 4 mois

25 points : il avait fallu 52 matchs pour Tony Parker…

À 17 ans et 346 jours, Nolan Traoré est donc devenu le plus jeune joueur de l’histoire de la Betclic ÉLITE à cumuler 25 points sur une seule rencontre. Une précocité rare, surtout dès son sixième match à ce niveau. À titre d’exemple, Tony Parker avait dû attendre son avant-dernière sortie en Pro A, sa 52e avec Paris, pour dépasser la barre des 22 points (32 unités à Antibes en 2001).

Futur n°1 de draft, Victor Wembanyama a lui aussi atteint les 25 points très jeune, mais il avait déjà franchi le seuil de la majorité, avec l’ASVEL (contre Le Portel). À 18 ans, les marques de référence restent détenues par Antoine Rigaudeau, auteur de 30 points à 18 ans et 1 mois, et Sekou Doumbouya, à créditer d’un énorme coup de chaud pour son dernier match avec le Limoges CSP à 18 ans et 4 mois.

« Il écoute, il travaille et il avance »

Julien Mahé, son entraîneur à Saint-Quentin
À Chalon, Nolan Traoré a fini perclus de crampes (photo : Charlotte Geoffray)

« Les performances individuelles dans les défaites, vous savez… », commence par souffler Julien Mahé, l’entraîneur axonais, surtout concentré sur le résultat collectif qui a manqué après 55 minutes en Bourgogne. « ‘Il a connu un début de match difficile dans le scoring mais il était présent défensivement et il a trouvé les bonnes passes. Puis il est monté en puissance, un peu comme à Villeurbanne, à un moment où l’équipe était un peu en difficulté. On finit le match complètement déséquilibré dans les postes de jeu et il a pris ses responsabilités dans le scoring. Le plus intéressant chez Nolan, c’est qu’il progresse match après match. C’est très positif. C’est un jeune joueur mais il ingurgite, il écoute, il travaille et donc il avance. » Avec deux points d’amélioration mis en exergue : la défense, « où ses progrès se voient semaine après semaine », après un temps d’acclimatation pour franchir le palier NM1 – Betclic ÉLITE, et les accès au cercle. « Il avait du mal au début mais il en trouve vraiment davantage depuis deux rencontres. C’est naturel car ses débuts avec nous ont été singuliers : il a pratiquement démarré par plus de matchs que d’entraînements en partant une semaine au Hoop Summit. »

« Une mission de donner un terrain d’expression à ces jeunes-là »

Soit la validation du projet de Saint-Quentin, premier club de Betclic ÉLITE à venir piocher dans le vivier du Centre Fédéral en pleine saison. Après plus d’un mois de recherches infructueuses sur le marché des pigistes médicaux pour Tyger Campbell, Julien Mahé a fait appel à sa fibre de formateur pour offrir une promotion rapide au meilleur jeune de Nationale 1. « Je pense que c’est du gagnant-gagnant pour tout le monde. Ça correspond à notre ADN, à ce qu’on aime faire, donner la chance aux jeunes et les mettre dans un environnement où ils peuvent s’exprimer. Il faut aussi que le jeune soit travailleur, à l’écoute, prêt à être coaché durement. C’est ce qui se passe avec Nolan. Dans son cas précis, c’est l’un des jeunes gros potentiels du basket français et c’est aussi une mission pour un club comme le nôtre de pouvoir leur donner un terrain d’expression. On prend aussi la responsabilité de le montrer à tout le monde. Ce n’est pas du tout un problème, je trouve ça excellent. Ça montre qu’il y a une place très tôt pour les jeunes dans le championnat de France. C’est un bon terrain de valorisation de notre championnat. » Et un bon moyen pour Saint-Quentin de continuer à gagner en crédibilité

Où jouera-t-il la saison prochaine ?

Projeté dans le Top 10 de la Draft 2025 pour l’instant, Nolan Traoré sera placé face à un choix capital cet été : où passer sa dernière saison avant le grand saut vers l’Amérique ? De longue date, l’ancien joueur de Charenton est très courtisé : il a passé un mois à Perth (Australie) l’été dernier, il a visité de grandes universités américaines à Noël (Gonzaga, Alabama, Xavier). Mais en lui offrant déjà beaucoup de temps de jeu (19 minutes de moyenne, 26 sur les deux derniers matchs), le SQBB participera forcément avec une petite longueur d’avance, encore plus, peut-être, si le promu picard accepte de participer à une Coupe d’Europe l’an dernier.

Épanoui dans l’Aisne pour le moment, Nolan Traoré n’est pas fermé à l’idée d’y prolonger son séjour. Au retour du Hoop Summit, il avait toutefois botté en touche au micro du Courrier Picard. « Je n’ai pas pris de décision encore, elle dépendra de mon choix. Je veux trouver l’endroit où je pourrai le mieux me développer pour me préparer à la NBA… »

Du côté du SQBB, le discours est similaire, même si l’intérêt pour un engagement sur le moyen-terme avec Nolan Traoré est forcément réel, tant d’un point de vue sportif que financier (avec le buy-out de la draft). « Il est trop tôt pour en parler », répond Julien Mahé. « Lui et son entourage feront le meilleur choix pour lui. De notre côté, c’est évidemment en réflexion. La collaboration se passe bien. » Le camp Nolan Traoré espère être fixé dans un futur proche.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
pangloss
Il a signé pour quelques dollars de plus à ... Xavier en NCAA
Répondre
(0) J'aime
lagiggz
Officiel? Il y aurait plus de visibilité chez eux s'il a vraiment les clés de l'équipe même s'il y progresserait sûrement moins, lais vu le nombre de francais partis avec de tres grosses promesseset qui ont ete cantonné au banc...Ajinca a fait baisser sa côte par exemple à St quentin.
Répondre
(0) J'aime
lulutoutvert
sympa la liste de joueurs qui l'entourent
Répondre
(0) J'aime