Aix-Maurienne comme rampe de lancement pour Corentin Falcoz

Quoi de mieux que de débuter sa carrière professionnelle chez soi ? C’est le choix que va opérer Corentin Falcoz (1,89 m, 19 ans) tout juste auréolé de son titre de MVP du championnat Espoirs Betclic ELITE. Le jeune meneur/arrière français, né à Chambéry et formé à La Ravoire-Challes Basket jusqu’en minimes va très prochainement s’engager avec Aix-Maurienne selon nos informations.

Parti faire ses armes à la JL Bourg juste derrière, le Chambérien a gravi les échelons un à un (cadets, U18, U21) avec comme récompense un titre de champion de France U18 sous les ordres de Pierre Murtin. D’un talent au-dessus de la moyenne, Corentin Falcoz a cartonné lors de sa dernière saison en Espoirs, terminant meilleur marqueur et deuxième meilleure évaluation du championnat : 21,5 points, 4,7 rebonds, 2,6 passes décisives et uniquement 1,5 balle perdue pour 21 d’évaluation en 35 minutes de jeu. La JL Bourg-en-Bresse a cependant vu son joli parcours stoppé dès le stade des 1/4 de finale du championnat par l’ASVEL. Un match où Falcoz s’était déchiré aux tirs (3/17 à 3 points) malgré 17 points inscrits.

Car s’il est capable de cartons offensifs, le Savoyard est pourtant loin d’être maladroit derrière l’arc (42,5% en moyenne cette saison). Une adresse peut-être d’hérédité maternelle, lui le fils de Floriane Lehideux, triple championnat de France avec Challes-les-Eaux (1991, 1992, 1993) et ex-internationale redoutable artilleuse. S’il rêve de porter un jour les couleurs du Panathinaikos, il va d’abord devoir faire ses gammes sous les couleurs locales d’Aix-Maurienne.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires