Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Avec orgueil, les Metropolitans 92 se relancent en EuroCup face à Andorre

Par Lilian Bordron,

Une réussite à 3-points constante (9/20 au total) et qui est plus, clutch. Voilà la clé de la réussite pour Boulogne-Levallois ce mardi 21 décembre 2021 face à Andorre.

Pourtant, malgré un bon départ, les hommes de Vincent Collet sont malmenés par une équipe d’Andorre qui, elle aussi, fait son beurre grâce à son adresse derrière l’arc. Voire au-delà à l’image de Conor Morgan qui inscrit un shoot depuis le milieu du terrain au buzzer du premier quart-temps (18-20). Boulogne-Levallois balbutie son basket lors de cette première période mais comme le demande son entraîneur Vincent Collet, les Mets se battent. Ils restent dans le match grâce aux nombreux lancers-francs obtenus par Bandja Sy (5/6 dans l’exercice). A la pause, lui et ses coéquipiers ne sont menés que de 5 unités grâce à un drive de David Michineau au terme des vingt premières minutes (40-35).

Le pigiste Tony Crocker sort de sa boîte au meilleur des moments

En seconde période, la meilleure attaque du championnat de France parvient enfin à trouver des positions de tirs plus aisés. Lahaou Konaté en est la parfaite illustration en convertissant ses trois premiers tirs de la rencontre (9 points). Le match s’emballe et les deux équipes se répondent (enfin) coup pour coup. Littéralement. Après un début de match difficile, le meneur des Metropolitans 92 Will Cummings (12 points à 5/9 au tir) se réveille mais doit sortir après avoir été touché au niveau de l’arcade sourcilière.

Les Mets sont devant à l’entame de l’ultime période et vont le rester. Tony Crocker, arrivé récemment pour pallier à l’absence de Jordan McRae, choisit bien son moment pour inscrire ses premiers points en Eurocup avec sa nouvelle équipe. L’ancien joueur de Strasbourg marque deux gros tirs à 3-points, bien imité quelques instants plus tard par son compatriote Keith Hornsby (14 points et 4 passes). L’équipe espagnole du Français Amine Noua (4 points, 5 rebonds et 2 passes en 26 minutes) n’abdique pas mais Vince Hunter (16 points, 22 d’évaluation) et les siens gèrent bien la fin de cette rencontre au palais des sports Marcel Cerdan (81-74).

Ce succès permet ainsi aux Mets (4 victoires et 4 défaites) de revenir à une longueur de leur adversaire du soir et de se relancer dans le groupe A d’Eurocup.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion